Comment calculer le résultat net comptable ?

person holding pen writing on paper

Le résultat net comptable est un indicateur clé de la performance financière d’une entreprise. Son calcul permet d’évaluer la rentabilité de la société, mais aussi d’évaluer la capacité de cette dernière à générer du cash-flow et à financer ses investissements. Mais comment calculer le résultat net comptable ? Dans cet article, nous expliquons en détail la méthode de calcul du résultat net comptable.

Calculer le résultat d’exploitation

La première étape pour calculer le résultat net comptable est de trouver le résultat d’exploitation. Le résultat d’exploitation est le résultat généré par l’activité principale de l’entreprise, c’est-à-dire la production et la vente de biens ou de services.

A lire aussi : Investir dans l’immobilier avec un expert-comptable

Pour calculer le résultat d’exploitation, vous devez soustraire du chiffre d’affaires les charges d’exploitation. Le chiffre d’affaires correspond à la somme totale de toutes les ventes générées par l’entreprise. Les charges d’exploitation sont les dépenses liées à la production et à la distribution des biens ou services, comme les achats de matières premières, les salaires du personnel, les loyers, etc.

La formule du résultat d’exploitation est :

A voir aussi : Prêts entre particuliers : comment se déroule le processus pour l’emprunteur ?

Résultat d’exploitation = Chiffre d’affaires – Charges d’exploitation

Par exemple, lorsqu’une entreprise génère un revenu de 100 000 € et subit des coûts d’exploitation de 70 000 €, son résultat d’exploitation est le suivant : Résultat d’exploitation = 100 000 € – 70 000 € = 30 000 €

Calculer le résultat brut

La deuxième étape est de calculer le résultat brut. Celui-ci est le résultat obtenu en tenant compte des produits et des charges financiers et exceptionnels. Les produits financiers sont les revenus tirés des placements financiers de l’entreprise, comme les intérêts perçus ou les dividendes reçus.

Les charges financières sont les dépenses liées au financement de l’entreprise, comme les intérêts payés ou les pertes sur change. Les produits et les charges exceptionnels sont les opérations non récurrentes qui affectent le patrimoine ou la situation fiscale de l’entreprise, comme les cessions ou acquisitions d’actifs, les pénalités, etc.

Pour calculer le résultat brut, vous devez ajouter au résultat d’exploitation les produits financiers et exceptionnels et soustraire les charges financières et exceptionnelles.

La formule du résultat brute se présente ainsi :

Résultat brut = Résultat d’Exploitation + Produits Financiers + Produits Exceptionnels – Charges Financières – Charges Exceptionnelles.

Déduire les impôts pour avoir le Résultat net comptable

La troisième et dernière étape consiste à déduire les impôts sur les bénéfices. Les impôts sur les bénéfices sont les taxes que doit payer l’entreprise à l’État lorsqu’elle génère un résultat net. Le taux d’imposition varie selon la forme juridique de l’entreprise, son chiffre d’affaires et son régime fiscal.

Pour calculer le résultat net comptable, vous allez soustraire du résultat brut le montant de l’impôt sur les bénéfices. La formule du résultat net comptable sera donc :

Résultat net comptable = Résultat brut – Impôt sur les bénéfices

Par exemple, si une entreprise a un résultat brut de 31 000 € et qu’elle doit payer un impôt sur les bénéfices de 6 200 €, son résultat net comptable sera de : Résultat net comptable = 31 000 € – 6 200 € = 24 800 €

Le résultat net comptable peut être positif ou négatif. Lorsque les recettes totales d’une entreprise sont supérieures à ses dépenses totales, elle réalise un bénéfice, qui se traduit par un résultat comptable net positif. Inversement, si les recettes totales d’une entreprise sont inférieures à ses dépenses totales, il en résulte un résultat comptable net négatif, connu sous le nom de déficit ou de perte.

à voir