Tout savoir sur la défiscalisation

Tout savoir sur la défiscalisation

La défiscalisation est un sujet très important surtout dans le domaine de l’investissement. Cependant, pour mieux le comprendre, vous devez maîtriser certaines notions de base. Qu’est-ce que la défiscalisation ? Quelles sont ses différentes formes ? Comment défiscaliser ? Découvrez dans cet article des informations importantes pour tout connaître sur la défiscalisation.

La défiscalisation : tout savoir

La défiscalisation est un système qui permet d’inciter les particuliers vers des investissements sur des produits. Elle est instaurée par l’État et elle suit des lois bien précises. Grâce à elle, tout investisseur peut bénéficier de plusieurs avantages dont l’augmentation des avoirs. Toutefois, c’est un principe qui permet également d’obtenir un avantage fiscal. Ainsi, en réalisant certains investissements, vous pourrez profiter d’une réduction d’impôt. De même, vous pouvez gagner du crédit d’impôt grâce aux placements que vous avez effectués.

A lire également : Comment calculer le montant des charges sociales ?

Par ailleurs, vous pouvez effectuer votre investissement sur plusieurs produits de défiscalisation. En effet, vous pouvez opter pour les produits financiers, industriels ou encore ceux d’épargne. Il existe un quatrième point qui est celui des immobiliers. Ce dernier est plus recommandé en raison des nombreuses lois très avantageuses qui y sont établies. De plus, contrairement aux investissements sur les produits financiers qui peuvent provoquer de grosses pertes, le domaine de l’immobilier présente moins de risques.

En outre, pour réussir la défiscalisation, vous devez privilégier les placements financiers moins gourmands ou investir dans un secteur où le contribuable recherche une baisse d’impôt. De même, vous pouvez passer par le remplacement de votre déclaration d’impôt ou réaliser des dépenses familiales. Ces dernières sont des opérations sans grande importance et susceptibles de réduire l’impôt.

Lire également : Stratégie d’écrémage : découvrez comment l’appliquer !

Les différents dispositifs de défiscalisation

Pour bénéficier des avantages de la défiscalisation, il existe plusieurs dispositifs fiscaux. Le plus connu d’entre eux est le dispositif Pinel qui est un système permettant aux investisseurs dans l’immobilier locatif neuf de profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu. Il s’applique à tous les contribuables français qui achètent un bien immobilier neuf ou en état futur d’achèvement pour une location non meublée.

Il y a aussi le dispositif Malraux qui vise à encourager la restauration et la rénovation des biens immobiliers anciens situés dans les secteurs sauvegardés ou protégés. Les travaux réalisés doivent respecter certaines conditions et sont éligibles à une déduction fiscale pouvant aller jusqu’à 30% du montant total des dépenses engagées (hors taxes).

Parmi ces différents dispositifs se trouve aussi celui dit “Censi-Bouvard”. Il concerne lui aussi l’acquisition de biens immobiliers mais cette fois-ci dans une résidence services neuve destinée aux personnes âgées ou handicapées. Cela permet notamment aux propriétaires de récupérer la TVA sur leur acquisition ainsi que de bénéficier d’une réduction d’impôt correspondant à 11% du montant H.T. du bien acquis.

Il existe aussi le PERP (Plan Épargne Retraite Populaire) qui a pour objectif principal l’économie personnelle en vue de constituer un complément financier au terme de votre vie professionnelle. Effectivement, ce plan vous offre différentes possibilités : vous pouvez opter pour un versement périodique ou pour des versements en une seule fois. Il est aussi possible de l’adapter à votre profil d’épargnant.

Le dernier dispositif que nous évoquerons ici est celui du FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) qui a été mis en place dans l’intention de dynamiser les investissements locaux et régionaux. Les sommes placées dans ce fonds permettent au contribuable d’avoir une réduction fiscale sur leur impôt sur le revenu s’élevant à 18%.

Les avantages et les limites de la défiscalisation

La défiscalisation est un sujet qui suscite de nombreux débats, car même si elle peut offrir des avantages fiscaux significatifs, vous devez prendre en compte ses limitations. Les dispositifs fiscaux existants peuvent donner aux investisseurs l’impression que la défiscalisation est une solution miracle pour réduire les impôts. Mais cela ne doit pas faire oublier que la fiscalité est complexe et que chaque situation doit être examinée individuellement.

Les avantages de la défiscalisation sont multiples. Elle permet aux personnes assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) d’alléger leur charge fiscale tout en réalisant un investissement rentable dans divers domaines tels que l’immobilier locatif, dans les PME ou encore via certains produits financiers.

Certains dispositifs tels que le PERP peuvent constituer un complément non négligeable pour préparer sa retraite et ainsi compenser les écarts entre la pension versée par le régime général et le niveau de vie souhaité lors du départ à la retraite.

Malgré tous ces avantages potentiels, il faut bien garder en tête certaines limites liées notamment au fait qu’il n’y a pas vraiment une « solution clé-en-main » adaptée à tous les profils et situations personnelles/professionnelles. Effectivement, la pertinence des différents outils disponibles nécessite toujours une analyse individualisée qui implique souvent des frais professionnels (avocats-fiscalistes-parfois audit-comptable).

Les avantages fiscaux liés à la défiscalisation ne doivent pas être le seul critère de choix pour investir. Cette stratégie présente des avantages conséquents mais doit être envisagée avec prudence en prenant bien soin d’analyser individuellement chaque cas particulier afin d’en mesurer toutes les opportunités ainsi que les limites.

à voir