Résidence locative : qu’est-ce que c’est ?

Pour les Français, il existe différents types de résidence. Il y a la résidence principale, les résidences secondaires et les résidences de vacances. Mais il y a aussi la résidence locative que l’on connaît assez peu. Et c’est sur celle-ci que nous allons nous concentrer aujourd’hui. Qu’est-ce qu’une résidence locative, comment cela fonctionne et qui peut en avoir accès ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la résidence locative au cours de cet article !

Qu’est-ce qu’une résidence locative ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une résidence locative n’est aucunement la résidence principale des locataires. Ce n’est pas non plus un bien que vous louez en guise de résidence de vacances. En fait, c’est une sorte de projet c’est un peu comme si vous sollicitez un courtier immobilier pour votre projet d’investissement locatif. Mais au lieu de mettre uniquement le bien en location, vous y habitez aussi à certains moments.

A lire également : Comment défiscaliser ?

En effet, ce qu’on appelle résidence locative est avant tout une résidence secondaire. Mais comme toute résidence secondaire, vous n’y habitez pas à longueur d’année. Vous y vivez juste le temps des vacances ou pour fuir l’hiver du nord par exemple. Et le reste du temps, vous pouvez le mettre en location. Et c’est plutôt une bonne idée.

Une manière de rentabiliser son investissement

Vous le savez déjà sans doute, mais il est important de le préciser : acheter un bien immobilier nécessite un investissement important. Que ce soit pour une résidence principale ou une résidence secondaire, c’est souvent le projet de toute une vie. On a économisé toute la vie pour s’offrir ce privilège.

A découvrir également : Les avantages et les inconvénients du crédit immobilier en Espagne

Mais comme votre résidence secondaire ne vous sert que quelques mois dans l’année, il serait intéressant de pouvoir la rentabiliser. Ainsi, pendant les moments où elle n’est pas occupée, vous pouvez fructifier l’investissement en la mettant en location. À ce moment précis, on peut parler de résidence locative. Pour faire simple, une résidence locative est donc une résidence secondaire que vous mettez en location lorsque vous ne l’occupez pas.

Quelle démarche pour une résidence locative ?

Il n’y a aucune démarche en particulier pour acquérir une résidence secondaire. Il vous suffit de trouver le bien qui vous convient, signer l’acte de vente et laisser le notaire faire le reste. La seule démarche qui nécessitera une attention particulière est de trouver un financement pour ce projet. Mais ce ne sera pas un problème si vous avez déjà économisé à l’avance.

Pour mettre le bien en location, par contre, il faut suivre les réglementations de la région. Dans certaines régions, une simple annonce auprès du conseil municipal suffira. Il vous suffit de déclarer la propriété comme étant en location tourisme meublé et préciser la période sur laquelle vous comptez le louer.

C’est un peu compliqué dans les grandes villes par contre. À paris par exemple, si vous avez une résidence locative, la simple demande de location tourisme meublé ne suffit pas. Il vous faut en plus une autorisation temporaire de changement d’utilisation à chaque fois. Par contre, vous pouvez acquérir autant de résidences locatives que vous voulez.

Astuces pour financer l’achat d’une résidence locative

Effectivement, rien ne vous empêche d’avoir plusieurs résidences locatives en France. C’est une excellente solution si vous voulez changer d’environnement chaque trimestre, voire chaque mois, pourquoi pas. Mais chaque nouvelle résidence à acheter nécessite un investissement conséquent. Le prix de l’immobilier en France ne cesse d’augmenter. D’ailleurs, si vous trouvez un bien qui vous intéresse aujourd’hui, achetez-le tout de suite. Dans quelques années, le prix vous sera inaccessible.

Mais comment financer l’achat d’une résidence locative si vous n’avez pas pu économiser avant ? La solution la plus évidente est de contracter un prêt immobilier. Mais il y a encore mieux. L’idée est de solliciter le service d’un courtier immobilier. Avec un courtier, vous n’aurez pas à comparer les taux. Il s’en occupe à votre place.

De plus, pour faciliter et accélérer la procédure, le courtier immobilier peut prendre en charge toutes les démarches administratives. Et comme si ça ne suffisait pas, il peut aussi fournir des conseils en matière d’investissement, de revenu, de fiscalité, etc. Bref, un courtier immobilier ne vous aide pas uniquement à financer l’acquisition d’un bien. Il vous aide aussi à optimiser la rentabilité de l’investissement.

à voir