Incendie criminel : comment obtenir un remboursement de votre assurance ?

Les incendies de logement sont de plus en plus fréquents et provoquent des dégâts assez importants. Il peut être volontairement causé par un tiers. Dans ce cas, il s’agit d’un incendie criminel et la garantie incendie peut-être mise en jeu pour obtenir un remboursement de votre assurance. Toutefois, vous devez respecter une certaine démarche pour y arriver.

Porter plainte auprès des forces de lordre

Si votre logement a pris feu, vous devez prendre les choses en main pour ne pas mettre en péril votre vie et celle de vos proches. À cet effet, il faut mettre votre famille et entourage à l’abri. Ensuite, si vous en avez la possibilité, coupez l’électricité et le gaz.

A lire également : Cinq idées reçues sur la résiliation de l’assurance emprunteur

Vous pouvez aussi stopper la propagation du feu et des fumées en fermant vos différentes portes. Après ces différentes démarches, vous pouvez envisager d’éteindre personnellement le feu s’il est maîtrisable. Dans le cas contraire, appelez le service des pompiers pour obtenir leur aide.

Une fois que l’incendie a été maîtrisé, vous pouvez maintenant déposer votre plainte dans une gendarmerie ou un poste de police. Toutefois, cette déposition ne doit pas excéder 24 heures après l’incendie.

A lire en complément : Quelle assurance choisir en 2022 ?

Déterminer la nature de l’incendie

Si vous soupçonnez que l’incendie est d’origine criminelle, vous devez faire une déposition auprès des forces de l’ordre. Suite à cela, une enquête s’ensuivra afin d’écarter complètement la possibilité d’un accident. En effet, pour prouver qu’il s’agit d’un incendie criminel, plusieurs éléments doivent être recueillis comme :

  • la spécification du point de départ du feu ;
  • l’identification de la présence des différents points ;
  • la mention des différents élémentsaccélérant le feu ;
  • l’heure du déclenchement du feu ;

Après avoir réuni tous ces éléments, les enquêteurs peuvent alors spécifier s’il s’agit d’un incendie criminel ou au contraire d’une imprudence exagérée de l’assuré.

Déclarer le sinistre à votre assurance

Pour obtenir le remboursement de la part de votre assurance, vous devez lui déclarer dans un délai de 5 jours le sinistre. Cela peut être réalisé en ligne, notamment sur votre espace client. De même, vous avez la possibilité de faire votre déclaration par e-mail ou par appel téléphonique à votre assureur. Vous devez alors notifier dans votre déclaration :

  • la date et l’heure de l’incendie ;
  • l’adresse exacte de votre appartement ;
  • la description de ce qui s’est réellement passé ;
  • les différents dégâts subis ;
  • la liste des biens détruits, endommagés et leur valeur ;
  • la référence de votre contrat d’assurance habitation.

Comme il s’agit d’un incendie criminel, vous devez ajouter la copie de votre dépôt de plainte de même que le rapport dincendie délivré par les pompiers ou la gendarmerie. Vous pouvez aussi envoyer les photos et retrouvez toutes les factures des biens détruits pour maximiser vos chances d’obtenir un remboursement.

Procéder à l’expertise

Lors d’un incendie, les dégâts sont généralement importants. Du coup, un expert sera mandaté par votre assurance. Il a pour rôle d’estimer les dommages subis. C’est sur la base de son rapport que le montant de votre indemnisation sera défini. Vous pouvez aussi demander une contre-expertise si vous êtes en désaccord avec les conclusions de l’expert mandaté par votre assurance. Du coup, vous serez obligés d’attendre le rapport final avant d’être remboursé. Par contre, si vous êtes d’accord avec le montant proposé dans le rapport dexpertise, le versement des indemnités sera fait en fonction du délai prévu dans le contrat d’habitation.

En général, les incendies criminels sont causés par un tiers volontairement et le dédommagement est effectif. En revanche, s’il est causé par l’assuré, vous ne pourrez pas obtenir une indemnisation.

à voir