Comment les investisseurs peuvent-ils protéger leurs actifs boursiers ?

L’investissement en bourse est une vraie passion pour ceux qui ont le goût du risque. Le rendement qu’affichent certaines actions sur les marchés financiers attise le désir des investisseurs. Toutefois, il faut avoir à l’esprit que la bourse est un secteur très volatile. L’idéal est de trouver des solutions qui permettent aux investisseurs de limiter les pertes sur les marchés financiers. Comment faut-il alors protéger ses actifs boursiers ? Éléments de réponse.

Libérer les actions des sociétés trop endettées

Pour protéger leur investissement en bourse, la première possibilité qui s’offre aux investisseurs est la vente des actions présentant des risques. Ces titres concernent notamment les sociétés trop endettées. En réalité, au cours de certaines situations économiques, les marchés financiers affichent un risque.

A lire aussi : Quels sont les meilleurs conseils pour trader les CFD ?

Dans ce cas, les sociétés qui ont un endettement financier se retrouvent en situation d’insolvabilité à court ou à moyen terme. L’entreprise est dans l’obligation de liquider ses actifs. Les investisseurs perdent ainsi leurs placements.

C’est pour cette raison qu’il est judicieux que les investisseurs vendent les actions des sociétés qui présentent un tel risque. Ils ont ainsi la certitude de protéger leurs actions et leur portefeuille boursier. Néanmoins, cela ne revient pas à dire que les sociétés sans dette ne peuvent pas tourner à perte.

A lire en complément : 3 choses à savoir avant d’investir dans l’or

Vendre les actions qui ont une faible plus-value

En vue de protéger leurs placements boursiers, les investisseurs peuvent envisager de vendre les actions des sociétés qui réalisent des pertes. Toutefois, il faut que la perte soit enregistrée sur de nombreuses années.

Si le calculateur montre que les chiffres d’affaires sont insuffisants pour couvrir les besoins de l’entreprise, l’investissement devient moins rentable. Par ailleurs, les pertes sur les marchés financiers peuvent présenter deux autres caractéristiques. Un investisseur peut ainsi conserver ses placements en bourse, puisque les titres conservent une plus-value.

La première possibilité concerne les pertes conjoncturelles. C’est l’exemple des pertes enregistrées au cours de la crise sanitaire engendrée par la pandémie du Covid-19. Ici, les investisseurs doivent comprendre qu’il s’agit d’une perte conjoncturelle. Il est donc possible que les activités retrouvent leur cours normal.

La deuxième option fait référence aux pertes qui concernent les grandes entreprises en forte croissance. Habituellement, ces organisations concentrent l’investissement sur le rendement de leurs activités jusqu’au moment de leur maturité.

Opter pour la diversification du portefeuille en bourse

actifs boursiers

Pour réduire le risque lié aux placements en bourse, la diversification du portefeuille est une solution envisageable. Au cours de l’opération de diversification, une multitude de possibilités est disponible.

La première solution consiste à se baser sur le nombre. Alors un investisseur peut penser à la position 25 pour limiter les risques financiers. Au cas où il y aurait une perte de la position, le taux de dépréciation du portefeuille n’est que de 4 %.

Une diversification sectorielle est une autre solution pour couvrir les risques liés à un investissement en bourse. Lorsque le secteur de la position se porte mal sur les marchés financiers, le taux de perte est moins considérable. L’investisseur conserve ainsi une plus-value de quelques titres.

Aussi, est-il possible de choisir un portefeuille ayant plus que 25 valeurs sur les marchés. Cependant, si la plus-value la plus importante se retrouve sur votre portefeuille avec quelques actions, le taux de rendement sera faible.

Protéger son portefeuille à l’aide des ETF et des produits dérivés

Les marchés financiers offrent assez de possibilités aux investisseurs pour protéger leurs actions ou titres. Un actionnaire peut donc se servir des ETF bear ou inversés pour couvrir les risques liés à son investissement.

Un ETF inversé comme l’indique son nom est un produit qui réplique la performance inverse de son support initial. Ainsi, dès que le taux de l’indice monte, la valeur de l’ETF baisse et vice-versa.

Un investisseur peut aussi explorer les produits de bourse tels que les certificats, et les warrants. Cette solution a pour but de couvrir à court terme les actions en portefeuille et de réduire le risque.

Néanmoins, ce sont des produits très complexes. Pour faciliter leur manipulation, l’investisseur doit maîtriser plus d’un terme financier. Toutefois, si l’investisseur estime que certaines tâches sont contraignantes, il peut recourir à un calculateur. En effet, un calculateur présente toutes les compétences pour conserver la plus-value de ses titres sur les marchés financiers.

 

à voir