La location meublée ou saisonnière est sans doute, l’une des meilleures solutions d’investissements dans le secteur de l’immobilier. En tant que l’une des grandes villes de l’Hexagone, Lyon accueille chaque année, un nombre important de touristes. Ces visiteurs optent pour la plupart de temps pour ce type d’hébergement.

Si vous envisagez d’investir dans ce domaine, certains points méritent d’être connus avant de vous lancer. La location meublée est différente d’une location nue et c’est pour cette raison que cet article vous explique plus en détail comment s’y prendre pour rentabiliser votre investissement dans ce domaine.

A lire en complément : Qu'est-ce qu'une résidence locative ?

4 conseils pour réussir la location meublée à Lyon

Bien que la location meublée présente des avantages, il existe également des risques qui peuvent devenir contraignants si certains facteurs ne sont pas respectés.

1- Trouver l’investissement et le bien adapté

Investir dans la location meublée consiste à acheter pour louer. De ce fait, l’intention est claire, il faut pouvoir amortir l’investissement, faire des profits et permettre au bien de prendre de la valeur. Pour ce faire, vous devez pouvoir trouver le bon crédit, car le poids de l’investissement est important et l’emporte sur tous les autres éléments de votre projet. Ensuite, négociez bien le coût du bien en prenant en compte, sa situation, sa valeur locative, et bien sûr le coût des éventuels travaux.

A découvrir également : Comment régulariser un Sans-papier en Espagne 2021 ?

2- Le statut de LMNP

La location meublée non professionnelle est un dispositif de défiscalisation très pratique pour les investisseurs lyonnais. Il permet aux propriétaires de mettre sur le marché de la location meublée, des logements à usage d’habitation. L’avantage du principe réside dans le fait que les revenus générés soient moins fiscalisés contrairement à la location nue.

location meublée

En plus, les amortissements se déduisent conjointement aux charges déductibles au réel et il est possible de récupérer la TVA réglée lors de l’acquisition. Ainsi, avec le régime Micro bic ou le régime réel simplifié, vous bénéficierez d’abattements fiscaux avantageux et vous pouvez amortir rapidement les dépenses engagées dans l’ameublement.

3- Trouver un bon gestionnaire

La concurrence est certes rude sur le marché de la location meublée à Lyon. Mais avec un bon gestionnaire, vous multiplierez considérablement vos chances d’avoir régulièrement des preneurs. Par ailleurs, vous bénéficierez des services d’un professionnel et vous pourrez disposer autrement de votre temps sans en craindre les retombées sur votre investissement.

4- Être à jour sur les recommandations légales

Pour réussir la location meublée, vous devez constamment aller à l’afflux des informations afin d’être très tôt au courant des changements et adapter vos offres en conséquence. En effet, remarquant que la location meublée non professionnelle prend le pas sur les logements à disposition des Lyonnais, la municipalité prend régulièrement des décisions allant dans le sens de la préservation de l’habitat.

Il s’agit entre autres de la télédéclaration et de l’acquisition obligatoire d’un numéro d’enregistrement pour les locations meublées destinées au tourisme. Ainsi, le propriétaire a l’obligation de se mettre à jour pour éviter d’enfreindre la loi et de ralentir ses activités.

La population lyonnaise est en croissante évolution et la demande immobilière est davantage accrue. Cependant, lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier locatif meublé, il faut penser à de bonnes techniques telles que la situation du logement, la politique de communication et la qualité de l’offre afin d’optimiser les rendements.