Comment faire de la location meublée à Lyon ?

La location meublée ou saisonnière est sans doute, l’une des meilleures solutions d’investissements dans le secteur de l’immobilier. En tant que l’une des grandes villes de l’Hexagone, Lyon accueille chaque année, un nombre important de touristes. Ces visiteurs optent pour la plupart de temps pour ce type d’hébergement.

Si vous envisagez d’investir dans ce domaine, certains points méritent d’être connus avant de vous lancer. La location meublée est différente d’une location nue et c’est pour cette raison que cet article vous explique plus en détail comment s’y prendre pour rentabiliser votre investissement dans ce domaine.

A lire aussi : Quelles sont les villes les plus rentables en loi Pinel ? Voici le classement

4 conseils pour réussir la location meublée à Lyon

Bien que la location meublée présente des avantages, il existe également des risques qui peuvent devenir contraignants si certains facteurs ne sont pas respectés.

1- Trouver l’investissement et le bien adapté

Investir dans la location meublée consiste à acheter pour louer. De ce fait, l’intention est claire, il faut pouvoir amortir l’investissement, faire des profits et permettre au bien de prendre de la valeur. Pour ce faire, vous devez pouvoir trouver le bon crédit, car le poids de l’investissement est important et l’emporte sur tous les autres éléments de votre projet. Ensuite, négociez bien le coût du bien en prenant en compte, sa situation, sa valeur locative, et bien sûr le coût des éventuels travaux.

A découvrir également : Comment acheter un appartement en viager ?

2- Le statut de LMNP

La location meublée non professionnelle est un dispositif de défiscalisation très pratique pour les investisseurs lyonnais. Il permet aux propriétaires de mettre sur le marché de la location meublée, des logements à usage d’habitation. L’avantage du principe réside dans le fait que les revenus générés soient moins fiscalisés contrairement à la location nue.

location meublée

En plus, les amortissements se déduisent conjointement aux charges déductibles au réel et il est possible de récupérer la TVA réglée lors de l’acquisition. Ainsi, avec le régime Micro bic ou le régime réel simplifié, vous bénéficierez d’abattements fiscaux avantageux et vous pouvez amortir rapidement les dépenses engagées dans l’ameublement.

3- Trouver un bon gestionnaire

La concurrence est certes rude sur le marché de la location meublée à Lyon. Mais avec un bon gestionnaire, vous multiplierez considérablement vos chances d’avoir régulièrement des preneurs. Par ailleurs, vous bénéficierez des services d’un professionnel et vous pourrez disposer autrement de votre temps sans en craindre les retombées sur votre investissement.

4- Être à jour sur les recommandations légales

Pour réussir la location meublée, vous devez constamment aller à l’afflux des informations afin d’être très tôt au courant des changements et adapter vos offres en conséquence. En effet, remarquant que la location meublée non professionnelle prend le pas sur les logements à disposition des Lyonnais, la municipalité prend régulièrement des décisions allant dans le sens de la préservation de l’habitat.

Il s’agit entre autres de la télédéclaration et de l’acquisition obligatoire d’un numéro d’enregistrement pour les locations meublées destinées au tourisme. Ainsi, le propriétaire a l’obligation de se mettre à jour pour éviter d’enfreindre la loi et de ralentir ses activités.

La population lyonnaise est en croissante évolution et la demande immobilière est davantage accrue. Cependant, lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier locatif meublé, il faut penser à de bonnes techniques telles que la situation du logement, la politique de communication et la qualité de l’offre afin d’optimiser les rendements.

Les démarches administratives nécessaires pour la location meublée à Lyon

Si vous envisagez de louer un logement meublé à Lyon, pensez à bien connaître les démarches administratives nécessaires. Effectivement, la location meublée étant encadrée par des réglementations spécifiques, pensez à bien respecter certaines formalités pour éviter tout risque d’amende ou même d’annulation du bail.

Voici quelques-unes des principales démarches administratives que vous devez effectuer avant et pendant votre activité de location meublée à Lyon :

Depuis 2017, toute personne souhaitant exercer une activité touristique dans la ville doit s’enregistrer auprès de la mairie. Cette procédure concerne donc aussi les propriétaires qui souhaitent louer leur logement meublé à des voyageurs pour une courte durée. Lors de l’enregistrement, le propriétaire doit fournir différentes informations telles que son identité ainsi que celle du logement proposé à la location (surface habitable, adresse…). Il doit aussi se conformer aux règles locales concernant les locations saisonnières.

Tous les revenus générés par votre activité locative doivent être déclarés auprès des services fiscaux compétents. Selon le type d’activité choisi (LMNP ou LMP), deux régimes fiscaux sont possibles : le micro-bic ou le réel simplifié. Le premier permet une exonération partielle d’impôt sur les revenus locatifs lorsque ceux-ci n’excèdent pas 70 000 euros par an. Le second permet aux propriétaires de déduire les dépenses réelles liées à leur activité locative, mais nécessite l’établissement d’une comptabilité précise et régulière.

Il est indispensable que le propriétaire souscrive une assurance responsabilité civile couvrant les éventuels dégâts ou dommages causés par ses locataires dans le logement loué. Il doit aussi souscrire une assurance multirisque habitation qui mettra son logement à l’abri des risques tels que les incendies, les dégâts des eaux et autres sinistres pouvant survenir.

Notez qu’il peut aussi être utile de faire appel à un gestionnaire de biens immobiliers pour vous aider dans la gestion administrative quotidienne de votre location meublée. Celui-ci pourra notamment se charger des états des lieux, du suivi des paiements et même du recouvrement en cas d’impayés.

Les tendances du marché de la location meublée à Lyon en 2021

Au-delà des considérations administratives, pensez à bien vous tenir au courant des tendances du marché pour réussir votre location meublée à Lyon. Effectivement, la ville connaît un dynamisme économique et touristique qui peut avoir un impact sur la demande locative.

Comme dans beaucoup d’autres grandes villes françaises, le marché lyonnais de la location meublée est marqué par une forte croissance de la demande d’hébergements temporaires. Les voyageurs privilégient souvent ces types d’offres pour leur flexibilité et leur accessibilité financière. Il peut donc être judicieux pour les propriétaires d’adapter leur offre aux besoins actuels du marché et de proposer des locations saisonnières ou temporaires.

Si certains quartiers comme le Vieux-Lyon ou la Presqu’île restent très prisés des touristes et des hommes d’affaires en déplacement, on observe depuis quelques années un intérêt grandissant pour les zones plus excentrées telles que Villeurbanne, La Croix-Rousse ou encore Gerland. Ces zones sont attractives car elles offrent souvent une qualité de vie supérieure ainsi qu’un accès facile aux transports en commun.

La montée en gamme des prestations proposées :

De nos jours, les voyageurs cherchent avant tout le confort et la qualité lorsqu’ils louent un hébergement temporaire. Pour satisfaire cette exigence, les propriétaires de logements meublés doivent proposer des prestations haut-de-gamme telles que la climatisation, l’équipement électroménager dernier cri ou encore une connexion Internet ultra-rapide. Pensez à bien soigner la décoration et l’ambiance du logement pour créer un environnement chaleureux et convivial.

La prise en compte de ces tendances peut aider les propriétaires à se différencier sur le marché lyonnais de la location meublée et ainsi à augmenter leur taux d’occupation ainsi que leur rentabilité. Toutefois, pensez à bien ne pas perdre de vue les règles édictées par le cadre réglementaire afin d’éviter toute sanction administrative.

à voir

Tout savoir sur le microcrédit

Tout savoir sur le microcrédit

Il est parfois nécessaire d’obtenir un financement pour assurer la mise en place d’une activité personnelle ou la satisfaction de certains besoins privés. En effet, ...