Comment optimiser la fiscalité de votre SASU : les astuces à connaître

Vous êtes chefs d’entreprises et cherchez des solutions pour réduire vos charges fiscales ? Sachez qu’il existe des moyens auxquels une SASU peut recourir pour optimiser sa fiscalité. Quels sont ces moyens d’optimisation des charges fiscales d’une entreprise ? Décryptage dans cet article.

Payer des primes au personnel

L’une des meilleures astuces pour optimiser la fiscalité d’une SASU consiste à verser des primes aux employés de ladite société. En effet, les primes versées au personnel sont en quelque sorte des charges qui peuvent être défalquées. Aussi, elles constituent le salaire du président de la SASU. Ainsi, les charges fiscales sont réduites lorsque le salaire des employés augmente. C’est ce qui explique le fait que le président de la SASU verse des primes au personnel en contrepartie. Cependant, rappelons que le versement d’une prime et la majoration des salaires dépendent des rendements de l’entreprise.

A voir aussi : Comment utiliser un simulateur d'assurance vie pour optimiser vos investissements

Il faut dire qu’il est également possible que la rétribution concerne l’apport en compte courant de l’unique associé de la SASU. Dans ce cas, il faut inclure les commissions de l’avance de financement. Cela fait suite à un rabais qui équivaut à l’optimisation des charges fiscales.

Souscrire d’autres assurances

Pour optimiser la fiscalité d’une SASU, il est possible de souscrire des assurances complémentaires. En effet, les primes d’assurances peuvent être défalquées en intégralité de la base imposable. C’est pour cela que de nombreuses entreprises comme les SASU souscrivent souvent des assurances complémentaires. Cela constitue une bonne alternative pour la réduction de leurs impôts. Il faut surtout retenir que le but en souscrivant d’autres assurances, c’est de pouvoir bénéficier d’une réduction fiscale.

A découvrir également : Simulateur d’impôts : pourquoi en faire usage ?

Créer une entreprise dans une zone d’aide

L’une des solutions pouvant permettre de bénéficier d’une exonération fiscale consiste à créer une entreprise dans un site spécifique. En effet, il existe des sites qui sont généralement appelés des zones d’aide à finalité régionale. Ainsi, pour optimiser les charges fiscales, il est possible de créer une société dans la zone. Mais, il est conseillé de prendre des renseignements au préalable avant d’engager quoi que ce soit. Cela permet d’éviter d’éventuels problèmes avec la justice ou encore avec un tiers.

Recourir au crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi

Bien que le recours au crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi permette de bénéficier d’une exonération fiscale, il nécessite des connaissances dans certains domaines. Il faut donc non seulement avoir des compétences en matière de dispositifs légaux, mais aussi en matière de pratiques fiscales. La réduction des charges fiscales et des crédits touche divers secteurs. Il s’agit notamment :

  • De la recherche ;
  • Des charges de mécénat ;
  • De la recherche de clientèle ;
  • De l’apprentissage.

La compétitivité sur le marché de l’emploi et l’innovation sont également des secteurs touchés.

Faire appel à un expert-comptable

Il est possible de solliciter les services d’un expert-comptable pour optimiser la fiscalité d’une SASU. Il est d’ailleurs habileté étant donné qu’il dispose des compétences en pratiques fiscales et en dispositifs légaux. Par ailleurs, il existe des compétences techniques et pratiques qui permettent de réduire considérablement les impôts que doit payer la SASU. Mais, pour éviter les mauvaises surprises, il est recommandé de s’assurer qu’il est reconnu par le Conseil Supérieur de l’ordre des experts-comptables.

à voir