Comment bien placer son argent ?

Gérer votre épargne, c’est savoir où investir votre argent

L’ importance de savoir comment investir votre argent

La bonne répartition de l’épargne est un concept important dont l’objectif est d’obtenir une richesse optimisée, c’est-à-dire la meilleure performance possible compte tenu de sa situation. En pratique, il consiste à placer son argent dans les investissements les plus adaptés et les plus performants.

possession d’une richesse optimisée vous permet d’augmenter votre capital, d’augmenter votre rendement et ainsi d’améliorer votre niveau de richesse La et votre qualité de vie. En effet, sur une longue période de temps, un peu plus élevé rentabilité conduit à une augmentation significative des revenus de richesse.

A lire en complément : Assurance vie ou livret A : que choisir ?

Pour réaliser cela, prenons un capital initial de 25 000€ avec une économie mensuelle de 250€. Après 30 ans, la capitale sera :

    A lire en complément : Tous les services bancaires en ligne proposés par Société Générale

  • 125 k€ générant un taux de rendement sur richesse de 0,5% (taux du Livret A)
  • 255 k€ à un taux de 4% (ce que l’on peut attendre d’une richesse bien diversifiée)
  • 400 k€ à un taux de 6% (ce qui peut être attendu d’un patrimoine bien optimisé et dynamique)
  • 640 k€ à un taux de 8% (dans le cas d’actifs offensants)

Voici à quoi cela ressemble sur un graphique :

Vous remarquez que la courbe devient plus raide au fil des ans (la richesse augmente plus rapidement) à mesure que le taux de rendement est plus élevé. Cela est dû au mécanisme d’intérêt composé : l’intérêt de chaque période est ajouté au capital et portera les intérêts à son tour.

Malheureusement, en France, « où mettre votre argent ? est un problème tabou et peu de gens s’y intéressent. Par conséquent, trop d’épargnants ont des actifs sous-optimisés.

Voici les 3 pièges les plus courants parmi les épargnants français :

  • Investir votre argent uniquement dans des placements bancaires sans risque. C’est la situation la plus courante ; l’ennui est que ces investissements gagnent rarement plus de 0,5 % du rendement. Cependant, compte tenu de l’inflation (1,5% sur l’année 2019), ce choix ne fait que appauvrir l’épargnant
  • Placez votre épargne principalement dans des placements dynamiques. L’espérance de rendement sera plus élevée, mais cela se traduit mécaniquement par un risque important qui peut mettre en péril l’épargnant, par exemple en cas de crise boursière
  • Placer trop d’argent. dans des investissements qui ne peuvent pas être facilement libérés, comme l’immobilier. Un actif peu liquide réduit la liberté financière de son propriétaire.

Ces erreurs sont courantes… Pourtant, une meilleure gestion peut grandement améliorer le revenu d’un épargnant à long terme terme.

Exemple d’un patrimoine bien diversifié

Pour avoir un exemple concret, voici ce qui pourrait être le bon héritage d’une personne ayant un profil d’épargnant équilibré qui veut affiner ses investissements pour se préparer à la retraite :

  • L’ équivalent de 4 mois de salaire inscrit sur un livret d’épargne. Il s’agit d’un filet de sécurité pour couvrir les dépenses imprévues.
  • 50% dans un fonds en euro opportuniste garanti
  • 30 % dans l’assurance vie principalement investis en unités de compte
  • 20% investis dans l’immobilier par l’intermédiaire de SCPI

Quelle rentabilité peut-on attendre de ce patrimoine ? La réponse dépend des investissements sélectionnés par l’épargnant. En effet, tous les investissements ne valent pas ! Un bon fonds en euros peut générer une rentabilité de 2,5 % tandis qu’un fonds médiocre ne dépasse pas 0,5 %.

Nous avons sélectionné les meilleurs investissements, que vous découvrirez à la fin de l’article. Dans le cadre de cette , optons pour un livret d’épargne à la banque en ligne Monabanq, un fonds Euro Long Term Allocation disponible dans le produit Bforbank Life, une assurance vie déléguée Profil de risque 6 chez Yomoni et un SCPI Pierre Savings.

 

En 2019, ce portefeuille s’est bien diversifié pour obtenir les meilleurs placements aurait donné près de 6% à son propriétaire, ce qui lui a permis d’accumuler pacifiquement son épargne-retraite.

Maintenant que nous avons parlé de la nécessité d’investir bien notre patrimoine, nous pouvons entrer au cœur du sujet. Voici un guide sur la façon de placer votre argent correctement :

3 conseils pour bien investir votre argent

Dans cet article, nous allons essayer de vous aider à répartir votre patrimoine de manière saine et responsable, tout en tenant compte de votre profil d’épargnant, de vos projets personnels et de vos investissements futurs. Pour mettre votre argent correctement, voici 3 conseils que vous devez suivre

:

  • Déterminer votre profil d’économiseur
  • Catégorisation de votre patrimoine par horizon de placement
  • Choisissez les meilleurs investissements

Voyons ces points plus en détail :

Déterminez votre profil d’épargne pour mieux investir votre argent

La répartition de vos économies doit tenir compte de vos plans, de vos ambitions et de votre aversion au risque. En effet, un père qui veut financer l’éducation de ses enfants ne doit pas investir son argent de la même manière qu’un jeune couple qui envisage d’investir dans l’immobilier ou un aîné qui se prépare à la retraite et transmet ses biens.

Pensez à votre projet, puis établissez votre profil d’investisseur. L’idée est de savoir si vous êtes plutôt :

  • Défensive . Vous êtes des averses à risque et préférez avoir un faible gain potentiel en échange d’une perte potentielle proche de zéro.
  • Équilibré . Vous êtes prêt à prendre un peu plus de risques pour obtenir un meilleur rendement. Par exemple, si vous investissez 10 000€ sur 5 ans, vous seriez prêt à accepter une perte potentielle de 400€ pour un gain potentiel de 1 000€.
  • Dynamique . Toi sont moins déversants à risque que le profil équilibré. Dans le même exemple que précédemment, vous seriez prêt à accepter une perte potentielle de 2 000 euros pour un gain potentiel de 5 000 euros.
  • Offensive . C’est le profil le plus agressif ! En règle générale, si votre investissement perd 10% de sa valeur en 3 mois, vous n’hésiterez pas à réinvestir pour profiter de cette opportunité de marché.

Il est important que vous vous posiez ces questions, car elles guideront la façon dont vous investirez votre capital.

Structurer votre épargne en fonction de l’horizon de placement

Rappelez-vous que l’épargne est la partie de votre revenu qui n’est pas dépensée. Il peut être divisé en trois parties : horizon court terme ( économies de précaution ), moyen terme et long terme

Économies de précaution

Cette somme est une réserve de sécurité pour couvrir les dépenses imprévues (frais médicaux, voiture accidents, etc.), ce qui vous évitera de prendre du crédit à la consommation ou de tirer parti d’investissements à long terme, ce qui peut être difficile et coûteux à débloquer. Cette protection doit vous être accordée en priorité ! Une épargne de précaution équivalant à 3 à 6 mois de salaire nous semble appropriée.

Économies à moyen terme

Il est mis en place pour financer un futur projet à moyen terme : acquisition d’un appartement, d’une voiture, etc. Son horizon d’investissement vous permet de l’investir dans des transporteurs risqués et à haut rendement. Les fonds doivent pouvoir être recouvrés sans difficulté et sans frais le moment venu.

Économies à long terme

Cela signifie épargner pour la retraite ou l’investissement à très long terme (plus de 10 ans). Il vous permet d’investir dans des milieux très dynamiques et/ou peu liquides avec un rendement élevé. En effet, un horizon de placement éloigné améliore le ratio de rendement au risque.

Toute la difficulté est de diviser votre argent bien en ces 3 compartiments. Une fois cela fait, vous choisirez les bons emplacements pour chaque compartiment.

Bien diversifier votre argent dans divers

Une fois que vous avez déterminé votre profil de risque et classé votre épargne, vous devez investir votre argent dans les différents placements. Gardez à l’esprit que la règle d’or pour investir votre patrimoineinvestissements est la diversification des placements. De cette façon, vous ne dépendrez pas d’une seule classe d’actifs.

Voici les investissements sur lesquels vous pouvez investir votre argent :

  • Brochures bancaires  : Brochure A, LDD, Super Booklets, etc. Ces transporteurs monétaires ne gagnent presque rien, mais ont l’avantage d’être sans risque et disponibles en tout temps.
  • Fonds en euros  : accessibles via l’assurance-vie, ces actifs gérés par les assureurs garantissent le capital investi et offrent de meilleurs rendements que les dossiers bancaires
  • Titres de sociétés  : capitaux propres les performances du marché sont parmi les plus élevées, soit 8 % en moyenne ; toutefois, elles sont risquées et peuvent varier à la hausse et à la baisse. Au lieu d’investir dans quelques titres, nous recommandons d’investir dans un panier d’actions (les FNB sont parfaits pour cela).
  • La Pierre  : l’immobilier est l’un des investissements favoris français. Il est accessible par divers moyens, le plus simple étant les parts de SCPI. Certains croient que la pierre est sans risque, mais ce n’est pas correct : le marché immobilier est en train de changer et peut connaître des phases de montée et de chute.
  • Investissements exotiques  : ce sont des investissements dans des investissements plus spéculatifs tels que l’or, les bijoux, les grands vins, les montres de luxe, les crypto-monnaies, etc. Leur part dans votre richesse devrait être limitée.

L’ avantage de ces investissements est qu’ils sont accessibles, relativement faciles à comprendre et suffisamment vastes pour dynamiser et diversifier le patrimoine de n’importe qui. Il y a beaucoup d’autres investissements complexes (LMNP, Club Deal, FPS, FPCI), mais ceux-ci sont principalement réservés à des actifs très élevés accompagnés d’experts (fiscalistes, comptables) et à la recherche de solutions pour réduire leurs impôts.

Où mettre votre argent pour le rendre retour

La meilleure façon d’investir votre argent

À la question de savoir où investir de l’argent , il n’y a pas de réponse universelle : l’allocation idéale de l’épargne dépend de nombreux critères tels que les projets personnels, le profil de risque de l’épargnant, ses besoins de trésorerie liés à son mode de vie, etc. Quoi qu’il en soit, gardez toujours à l’esprit que :

  • Placez votre argent sur une longue période dans des investissements dynamiques est une stratégie payante
  • Une bonne répartition des richesses permet d’obtenir le meilleur ratio risque-performance
  • Les investissements traditionnels (assurance-vie, fonds en euros, SCPI…) sont suffisamment nombreux pour la grande majorité des épargnants

Si la façon d’allouer la richesse d’une personne est une décision personnelle, nous pouvons présenter des exemples de la façon d’allouer sa richesse selon le profil typique :

6%

7%

8%

SavingType Prudent ProfileEquilibrieProfiledProfileProfile DynamiqueProfil offensif Économie de précaution5 mois de salaire4 mois de salaire3 mois de salaire2 mois de salaire Fonds en euros 60% 50% 25% 15% Actions 20% 30% 40% 50% Immobilier 20% 20% 30% 30% Spéculatif 0% 0% 5% 5% Rendement 2019 10%

Pour un profil prudent, nous vous recommandons de placer 5 mois de salaire comme épargne de précaution (dans un livret d’épargne par exemple). Le reste de votre épargne peut être investi comme suit : 60% dans un fonds euro, 20% en actifs, 20% en médias immobiliers (SCPI par exemple) et 0% en produits spéculatifs.

Compte tenu des rendements qui pourraient être générés par les différents , un profil Prudent a pu générer un rendement de 6% en 2019.

Hypothèses

Pour le calcul des rendements 2019, nous avons retenu les hypothèses suivantes :

  • Fonds en euros : 2,5% de rendement en 2019, taux offert par de bons fonds tels que Euro Allocation Long Term ou Euro Swiss Life
  • Actions : 15,7% de rendement. Nous avons choisi comme référence le rendement généré par le manager Yomoni sur son profil dynamique 8 en 2019.
  • SCPI : 5% de rendement, ce que vous pouvez attendre d’une bonne pierre de papier
  • Spéculatif : 0% de rendement. Nous préférons neutraliser la martingale de cette catégorie.

Comment ai-je mis mon argent ? Mon témoignage

Je voudrais maintenant présenter un cas concret : comment je gère ma propre richesse. Je vais expliquer comment j’ai choisi de répartir mon revenu, ce qu’il a généré et ce que j’en ai appris. Ce témoignage sera être mis à jour au début de l’année.

La gestion de mes biens a varié à mesure que ma situation personnelle évolue. Quand j’ai commencé ma vie professionnelle, j’avais un capital de 5 000 euros et un salaire de 2 fois le SMIC, dont un tiers était loyer. J’ai ensuite eu un profil très attentif et j’ai mis ce que je pouvais dans les produits monétaires (livrets et fonds en euros).

Aujourd’hui, j’ai une trentaine, j’ai pu mettre de côté environ 70 000€, un crédit de 30 000€ et je gagne un salaire correct. Je ne suis pas propriétaire de ma résidence principale et ne souhaite pas en devenir une pendant au moins 5 ans. Je me suis récemment marié et je souhaite fonder une famille, donc je garde une certaine aversion pour le risque. Mon profil d’épargnant est à mon avis entre Balanced et Dynamic.

Je sais que l’épargne est cruciale, je fais régulièrement des paiements sur quelques médias. Aujourd’hui, voici comment j’ai investi mon argent :

2 mois de salaire dans le livret bancaire

Cela me suffit pour faire face aux dépenses courantes et aux imprévus. Même en cas de coup grave, cela me donne le temps de récupérer de l’argent de mon assurance-vie.

J’ ai placé mes économies de précaution dans un livret A de 0,5 % chez BForBank.

35 % en Euros Fonds

J’ ai ouvert l’assurance vie Darjeeling pour accéder au fonds Euro SwissLife. J’apprécie ce soutien sans risque, surtout parce qu’il accorde systématiquement un bonus aux épargnants qui investissent dans des unités de compte. Plus la part du processeur est grande, plus le bonus est élevé !

Je veux toujours maintenir un minimum de sécurité, donc mon contrat est investi à 65 % dans des fonds en euros SwissLife et à 35 % dans des UA à faible risque (monnaie en euros à court terme et obligations diversifiées). En 2019, tout cela m’a valu 2,6 %.

35 % en assurance vie gérée

Investir un tiers de mes actifs dans une assurance-vie qui est dominée par les unités de compte me semble acceptable. Mais pour investir correctement sur la bourse, il est essentiel d’avoir de bonnes connaissances techniques, de suivre continuellement l’actualité financière et enfin d’y consacrer beaucoup de temps.

J’ ai donc confié cette tâche à Yomoni, un robo-conseiller (gestionnaire d’actifs nouvelle génération). Son objectif est de maximiser le rendement de mon contrat tout en respectant mon profil de risque (j’ai opté pour un profil 6). Pour ce faire, il place mon épargne dans divers titres financiers (actions, obligations, indices, etc.) et arbitre en temps réel selon les fluctuations du marché. Et tout cela à des taux imbattables : 1,6% de frais de gestion par an !

J’ ai ouvert mon contrat en 2017. Yomoni avait bien performé, jusqu’à ce que les marchés s’effondrent fin 2018… Rappelez-vous que c’était la pire année pour les marchés depuis la crise de 2008 : le CAC 40 s’était effondré de 14% ! Mon contrat Yomoni Life a soudainement augmenté de 6% de rendement à -5%… Heureusement, cette situation s’est rapidement rétablie comme vous pouvez le voir :

Yomoni a annoncé que son profil 6 a généré un rendement de 11,1 % en 2019. C’est vrai, sauf que dans mon cas, je commençais à -5%. En fin de compte, j’ai réalisé 6,3% de rendement (hors frais de gestion et avant déductions sociales).

30 % d’IPAC achetés à crédit

Même si je ne souhaite pas devenir propriétaire, je veux diversifier mes actifs immobiliers ! C’est pourquoi j’ai récemment acquis 30 000€ d’actions de SCPI à crédit , remboursables sur 10 ans pour un taux de 1,6 % hors assurance. L’intérêt de cet investissement par prêt est que :

  • Les loyers payés par le SCIC financent partiellement le crédit
  • Les taux d’intérêt sur le prêt sont déductibles de l’impôt sur le revenu foncier

Le SCPI I que j’ai investi gagne en moyenne 5% de rendement.

Mon situation financière en résumé, je pense avoir un actif bien diversifié et dynamique, avec un risque contrôlé. En 2019, ma richesse générait théoriquement 4,6% (hors impôts et crédit). Mais rappelez-vous que j’ai souffert de la contraction des marchés financiers à la fin de 2018. Je pense que dans des conditions normales de marché, la rentabilité de mon portefeuille devrait être comprise entre 5% et 6% du rendement.

Choisir les meilleurs placements 2020 pour votre épargne

Le livret bancaire : investissement bancaire traditionnel

Pour vos économies de précaution, le livret bancaire est certainement le mieux adapté. Offert par toutes les banques, un livret bancaire est sans risque , disponible en quelques heures (un simple virement suffit pour collecter les fonds) et offre une rémunération garantie.

Il y a 2 livres bancaires :

1/ Brochures réglementées dont les conditions et les taux d’intérêt sont fixés par la Etat, ils sont donc identiques dans toutes les banques. Cependant, ils sont limités à un par personne et ne peuvent dépasser un certain plafond. Les livrets principaux sont Livret A, Livret de Développement Durable (LDD) et Livret d’Epargne Populaire (LEP)

2/ Les livrets non réglementés, également appelés « Super Booklets » ne sont pas contrôlés par l’Etat, de sorte que chaque banque peut offrir ses propres conditions et taux d’intérêt… et surtout ils ont des plafonds très hauts (généralement plusieurs centaines de milliers d’euros, quand un livret A ne peut pas dépasser 22 950€). Leur rémunération est généralement très proche de celle du Livret A, mais les banques en ligne n’hésitent pas à proposer des taux bonus valables pendant plusieurs mois et des offres de bienvenue, ce qui permet d’obtenir un retour intéressant ! Notez toutefois que ces brochures sont assujetties aux cotisations de sécurité sociale et à l’impôt sur le revenu, ce qui affecte négativement leur rendement.

Le fonds euro, l’alternative à l’investissement sans risque

Il s’agit d’un moyen de placement disponible uniquement par l’ assurance-vie. C’est l’un des placements préférés français en raison de ses nombreux avantages, parmi lesquels :

  • Garantie du capital  : vous ne pouvez pas perdre l’argent investi. D’autre part, le rendement peut varier d’une année à l’autre
  • Les économies peuvent être récupérées à n’importe quel temps. La disponibilité est presque immédiate dans la plupart d’entre eux.
  • Fiscalité avantageuse de l’assurance-vie
  • Une rentabilité attrayante pour un investissement sans risque

Nous avons réalisé une étude sur la performance des fonds en euros en 2020 , et nous avons constaté que l’écart de performance est très important ! Par exemple, certains fonds ont atteint un rendement inférieur à 1 %, tandis que d’autres offrent plus de 2,5 %.

Nous avons comparé environ 50 de ces médias sans risque les classaient en fonction de leur performance, du coût de la qualité de l’assureur et du contrat d’assurance-vie où ils peuvent être pris en charge. Voici le top 2 de notre liste :

 

L’ assurance-vie en gestion libre, pour investir en unités de compte

L’ assurancevie est l’outil idéal pour se constituer une épargne en vue d’un projet pour un horizon moyen terme (entre 4 et 8 ans). Et pour cause : elle offre une grande flexibilité, bénéficie d’une fiscalité avantageuse, et votre capital n’est pas bloqué : vous pouvez facilement récupérer vos fonds sans pénalité. Le capital versé de votre police d’assurance-vie peut être placé sur 2 types de supports :

  • Fonds en euros que nous avons vu ci-dessus
  • Unités de compte (UC) : ces unités sont plus risquées mais plus rentables. Ces actions peuvent être : actions, OPCVM, ETF, etc.

Pour récupérer l’argent logé dans un contrat d’assurance-vie, vous pouvez simplement faire un rachat ou opter pour une rente, ce qui en fait un bon outil pour se préparer à la retraite.

Il existe de nombreux produits d’assurance-vie sur le marché. Nous vous recommandons de choisir un contrat :

  • Pas de frais. Assurance vie évasion qui applique des frais d’entrée/sortie, paiement, arbitrage… !
  • Fournit un accès à de nombreux processeurs divers
  • Ce qui donne accès à des fonds en euros bons et efficaces

Les SCPI

Les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) permettent d’investir dans l’immobilier locatif et de recevoir un revenu régulier (loyers), sans avoir la contrainte liée à la gestion quotidienne (travaux, recherche locataires, etc.). Les avantages que nous trouvons sont les suivants :

  • Leur billet d’entrée est très abordable : une part de SCPI vaut généralement entre 100 et 1 000€ ;
  • Ils obtiennent de bons rendements, autour de 4% et 6%  ;
  • L’ argent est versé régulièrement, généralement trimestriellement, ce qui en fait un excellent supplément de revenu pour la retraite ;
  • Ils permettent de diversifier sa richesse en immobilier locatif ;
  • Certains peuvent réduire les impôts  : il s’agit de SCPI fiscaux, investis dans des biens immobiliers éligibles à des régimes fiscaux (Pinel Law, Malraux, etc.)

Si les SCPI sont idéales pour les investissements à long terme, nous ne les recommandons pas à moyen et à court terme … surtout parce qu’ils ne sont pas liquides. Il est possible d’attendre plusieurs mois avant qu’ils puissent revendre leurs actions) et qu’ils appliquent des commissions lors de l’abonnement et de la revente. Nous pensons que le GIEC est un excellent investissement à long terme.

Notre conseil : diversifiez votre portefeuille en investissant dans plusieurs SCPI avec des directions différentes. En effet, la plupart ont des spécialisations géographiques (France, Allemagne…) et thématiques (immobilier de bureaux, commerce, santé…).

 

Financement participatif immobilier : investir de l’argent à 8% — 10% de rendement

Investir dans un projet de construction de votre choix aux côtés d’un promoteur : crowdfunding immobilier est une excellente alternative à l’ investissement dans la pierre tout en donnant un sens à ses économies .

Si vous n’êtes pas familier avec ce type d’investissement, nous vous invitons à consulter notre guide complet sur le crowdfunding immobilier. Rappelons en quelques mots que le crowdfunding implique, pour un promoteur, de faire appel au grand public pour le financement d’une construction immobilière. Des plateformes spécialisées connectent les promoteurs et les particuliers qui, en plaçant de petits montants individuellement, peuvent collecter collectivement des centaines de milliers d’euros.

rendements du crowdfunding immobilier sont très élevés : entre 8% et 10% de rendement annuel ! Les La contrepartie de cette rémunération attrayante est la suivante :

  • L’ argent est bloqué pendant la durée de l’opération, qui dure généralement entre 1 et 2 ans
  • Si le promoteur rencontre de graves difficultés (p. ex. faillite), les investisseurs peuvent avoir de la difficulté à trouver leur argent. Il est donc indispensable pour choisir un projet avec toutes les chances de succès.

Dans le guide complet mentionné ci-dessus, nous avons réalisé une étude comparative des plateformes de crowdfunding immobilier. Notre conclusion a été que la meilleure plate-forme à ce jour est sans aucun doute Homunity. Créée en 2014 et filiale d’un grand groupe d’investissement français, Homunity est reconnue pour la qualité de ses projets grâce à une sélection drastique qu’elle mène en amont : après un audit et une validation approfondis par un comité d’experts indépendants, seuls 5% sont enfin proposés aux investisseurs. Par conséquent, sur près de 200 projets financés depuis sa création, aucun n’a manqué. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre étude : Homunity commentaires.

Investir en bourse directement sur les marchés financiers

Investir dans les actions des sociétés cotées est un bon moyen d’augmenter votre rendement. Le potentiel de gain financier est élevé car, en plus des dividendes que vous recevez régulièrement, la variation des prix peut vous faire réaliser de grands gains. En retour, la Bourse est associée à un risque important et peut même entraîner la perte de votre capital de départ. C’est pourquoi nous recommandons :

  • Investir l’argent que vous avez en « surplus » et dont la perte potentielle n’affectera pas votre niveau de vie
  • Diversifier votre portefeuille financier de manière appropriée pour réduire les risques
  • Plus généralement, acquérir une bonne connaissance des marchés financiers et un minimum d’expérience avant de commencer

Pour accéder à la bourse, vous devez ouvrir un compte de titres ou un AEP auprès d’un courtier. L’avantage du PEA est qu’il bénéficie d’un avantage fiscal à condition qu’il ne soit pas fermé pendant 8 ans et qu’il ne soit investi que dans des actions européennes.

Aujourd’hui, les courtiers en ligne offrent l’accès à la Bourse à un prix réduit. Pour découvrir les meilleurs d’entre eux, consultez notre guide :

Si vous n’avez pas de connaissance particulière et souhaitez tout de même booster vos économies boursières, Le « commerce social  » est une solution. Le principe est simple : il consiste à copier les arbitrages d’autres commerçants chevronnés, ce qui le rend adapté aux personnes qui commencent sur le marché boursier.

eToro , l’un des premiers courtiers à se spécialiser dans le trading social, est devenu la référence dans ce domaine. Basée à Chypre, la société est la seule de sa catégorie à être autorisée par l’AMF à desservir en France. Pour plus d’informations, consultez notre guide complet.

Foire aux questions

✅ Quels investissements sont les plus rentables ?En 2019, les actions de la société ont enregistré le plus de résultats. Les performances des principaux indices boursiers parlent d’elles-mêmes : le CAC 40 a augmenté de 28%, le S&P 500 (l’indice basé sur les 500 plus grandes sociétés cotées américaines) apprécié de 29% tout comme MSCI World !Pour profiter du marché boursier tout en maîtrisant les risques, nous vous recommandons d’ouvrir une assurance vie gérée par un professionnel de la gestion d’actifs comme Yomoni.✅ Quels sont les meilleurs investissements en 2020 ? À notre avis, le meilleur investissements en termes de rendement du risque sont :

  1. SCIs de performance. Les meilleures pierres de papier atteignent entre 5 et 6% de rentabilité chaque année
  2. L’ assurance-vie est investie principalement dans des unités de comptes. Les performances dépendent de la performance des processeurs sélectionnés.
  3. Fonds en euros. Un bon fonds atteint environ 2,5% de performance

Il y a beaucoup d’autres placements, ces trois soutiens méritent d’être considérés comme une priorité.✅ Quand est-il préférable de placer de l’argent ?Cela dépend du type d’investissement financier.Pour nourrir un actif monétaire tel qu’un livret d’épargne ou un fonds euro, vous pouvez le faire quand vous voulez : théoriquement, il n’y a pas de bon ou mauvais temps.D’autre part, si vous investissez en stock, le point de capital est de maîtriser ses points d’entrée et de sortie. Idéalement, vous devez investir lorsque les marchés sont faibles et retirer vos actifs lorsque les marchés sont au plus haut niveau. Consultez nos conseils pour bien investir en bourse. ✅ Où mettre votre argent quand vous êtes jeune ? Les étudiants et les jeunes n’ont généralement pas beaucoup de ressources. Le peu qu’ils gagnent doit être un matelas de sécurité équivalent à 6 mois de dépenses courantes (logement, nourriture, etc.). Pour cela, un livret A ou un livret Jeune est idéal parce que l’argent placé est disponible à tout moment ; l’inconvénient est qu’il ne paie pas beaucoup : entre 0,5% et 0,75% Une fois ce matelas formé, il est recommandé d’ouvrir une assurance vie investie dans des fonds en euros. Cet investissement est sans risque et offre des performances attrayantes, de l’ordre de 2,5%. De plus, le contrat d’assurance-vie présente un avantage fiscal encore plus fort puisqu’il est vieux. Ouvrir un dès que possible est le meilleur !Dès que leurs actifs sont assez grands, ils pourront les diversifier en plus d’investissements. N’oubliez pas votre épargne-retraite : vous devez y réfléchir tôt ! En effet, l’Etat peut ne pas garantir les droits à pension de tout le monde… Pensez à faire des paiements pour cet investissement crucial ![/et_pb_code] [et_pb_text _builder_version= » 4.4.9″ text_orientation= » justifié » hover_enabled= » 0″]

✅ Quelle est la meilleure banque pour les pensions ?

La meilleure banque pour un retraité doit être en mesure de lui offrir des solutions dédiées aux personnes âgées, telles que le régime d’épargne-retraite (alias PER), mais aussi un réseau de conseillers bancaires physiques qu’il peut consulter si nécessaire. Nous supposons que le pensionné préférera payer plus pour les frais bancaires afin d’avoir un service de soutien traditionnel. Par conséquent, nous croyons que la meilleure banque pour les retraités est à ce jour HSBC.

✅ Quel est le meilleur investissement d’argent ?

Nous recommandons les placements suivants : assurance vie (avec fonds en euros et unités de compte), SCPI, crowdfunding immobilier.

Comment réduire les risques en investissant votre argent

Avant de commencer à investir, il faut comprendre que tout placement comporte un certain niveau de risque. Il existe des stratégies pour minimiser ces risques. Voici quelques conseils utiles pour vous aider à réduire les risques lorsque vous investissez votre argent :

  1. Diversifiez vos placements : Investissez dans une variété d’actifs afin que si l’un ne fonctionne pas bien, vous aurez toujours d’autres actifs qui peuvent compenser cette perte.
  2. Gardez un œil sur les coûts : Les frais liés aux placements peuvent rapidement s’accumuler et grignoter vos gains potentiels. Recherchez des produits financiers avec des frais inférieurs ou négociez-les directement avec votre conseiller financier.
  3. Tenez compte du temps : Plus longtemps l’échéance, moins le marché boursier est volatil. Il est donc préférable d’avoir une vision à long terme lorsqu’il s’agit d’investir dans la bourse ou l’immobilier.

Méfiez-vous des promesses trop belles pour être vraies et restez prudent face aux offres qui semblent incroyables (par exemple, les programmes pyramidaux). Si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas ! Faites attention aussi au surendettement quand on parle immobilier.

Et surtout : renseignez-vous avant chaque achat ! Que ce soit en termes de fiscalité ou législatifs, chaque produit financier nécessite d’être étudié avant de signer. N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel qui pourra vous accompagner et répondre à toutes vos questions.

En suivant ces conseils, vous serez mieux armé pour réduire les risques lors de l’investissement de votre argent. Toutefois, n’oubliez pas que la bourse est volatile et qu’il y aura des hauts et des bas. Il faut être prudent et adopter une approche mesurée lorsqu’il s’agit de prendre des décisions financières importantes.

Les erreurs à éviter pour bien placer son argent

Le placement d’argent peut sembler intimidant, surtout si vous êtes nouveau dans le domaine. Pour éviter les erreurs courantes lors de la gestion de vos finances, nous avons dressé une liste des erreurs à éviter.

Investir sans objectif : Avant de commencer à investir, déterminez clairement votre objectif financier et planifiez en conséquence. Cela vous aidera à choisir les bons investissements et à suivre leur progression au fil du temps.

Ne pas diversifier suffisamment : Si vous ne diversifiez pas correctement votre portefeuille d’investissement, vous courez le risque que toutes vos économies soient affectées par la baisse d’une seule action ou catégorie d’actifs financiers.

Se fier aux prévisions boursières : Évitez de croire aveuglément les analyses et les prévisions des experts sur l’évolution future des marchés financiers.

Acheter des actions sur un coup de tête : Il faut faire preuve de discipline lorsqu’on investit en bourse afin d’éviter toute prise de décision hâtive basée sur l’émotion plutôt que la raison.

Ne pas tenir compte des coûts cachés : Les frais liés aux placements peuvent souvent être dissimulés dans un jargon technique difficilement compréhensible pour le commun des mortels ; le manque de connaissances en matière d’investissement peut conduire à des décisions financières désastreuses. Prenez le temps de vous informer sur les différents types de placements et leurs avantages/inconvénients.

Ne pas tenir compte des risques fiscaux : Chaque produit financier comporte son propre niveau de risque fiscal, il faut demander conseil auprès d’un professionnel pour maximiser vos rendements et minimiser les perturbations dans les marchés financiers.

Les avantages des placements à long terme pour votre épargne

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, les placements à long terme offrent de nombreux avantages pour votre épargne. Voici quelques-uns des principaux avantages :

La croissance exponentielle
L’un des principaux avantages des placements à long terme est qu’ils permettent une croissance exponentielle de votre argent au fil du temps. Cela signifie que plus vous investissez sur le long terme, plus vos rendements seront importants.

Un risque réduit
Les investissements à court terme sont souvent considérés comme étant plus risqués car ils dépendent davantage du cours immédiat d’une action ou d’un marché boursier spécifique. À l’inverse, les investissements à long terme présentent un risque relativement faible en raison de la possibilité d’atteindre une stabilité financière.

L’avantage fiscal
Dans certains pays, les investisseurs peuvent bénéficier d’avantages fiscaux tels que des crédits et déductions fiscales lorsqu’ils placent leur argent dans un plan ou compte d’épargne-retraite (PER). L’investissement sur le long terme peut aussi entraîner une baisse significative des impôts.

Simplicité et tranquillité
Inscrire son capital dans un placement financier sûr et stable permet aux personnes prévoyantes de se concentrer sur leurs activités quotidiennes sans avoir besoin de constamment surveiller l’état de leur portefeuille ou s’inquiéter des fluctuations du marché.

Des intérêts composés
Les placements à long terme bénéficient aussi d’un avantage intéressant : les intérêts composés. Cela signifie que non seulement vous gagnez de l’argent sur le capital initialement investi, mais aussi sur les intérêts générés par cet argent.

L’augmentation du pouvoir d’achat
Lorsque votre épargne augmente avec le temps, votre pouvoir d’achat augmentera aussi • ce qui est particulièrement important pour la retraite ou lorsque vous pensez à des biens pour vos enfants.

Investir dans un plan à long terme peut donc être très rentable et permettre de bâtir une véritable sécurité financière au fil du temps. Il faut bien se rappeler que tous les investissements comportent des risques et qu’un conseil en placement professionnel devrait toujours être sollicité avant toute prise décisionnelle concernant l’épargne personnelle.

Les signes à surveiller pour savoir quand changer de stratégie d’investissement

Même si les placements à long terme offrent de nombreux avantages, il faut savoir quand changer votre stratégie d’investissement. Voici quelques signaux d’alarme à surveiller pour vous aider à déterminer s’il est temps de changer votre approche :

Un des premiers signaux d’alarme que vous devez prendre en compte est les signaux négatifs du marché. Si le cours des actions commence à baisser ou si l’économie amorce une récession, il peut être judicieux de revoir votre stratégie. Il ne faut pas attendre trop longtemps car cela pourrait avoir un impact significatif sur vos finances.

Il peut arriver que vous ayez déjà atteint vos objectifs financiers et dans ce cas-là, la meilleure décision serait probablement de retirer vos fonds. Cela dépendra naturellement du montant investi et du rendement généré par ce placement.

Au fil du temps et avec l’évolution personnelle comme professionnelle, votre tolérance au risque peut fluctuer. Il se peut qu’à un certain moment donné, vous ne soyez plus à l’aise avec le niveau actuel de risque impliqué dans votre portefeuille.

Un portefeuille mal diversifié peut être dangereux pour vos finances. Si vous avez un grand nombre d’actions dans une entreprise particulière ou que tout votre argent est investi dans un seul secteur industriel, il peut être judicieux de revoir votre allocation afin de mieux répartir les risques.

Il y a bien sûr plusieurs autres facteurs qui peuvent influencer le moment où vous devriez changer votre stratégie d’investissement. En gardant ces signaux d’alarme à l’esprit et en discutant régulièrement avec un conseiller financier professionnel, vous serez davantage préparé(e) pour prendre des décisions éclairées quant à vos placements financiers.

à voir