Comment préparer votre bilan retraite lorsque vous êtes travailleur indépendant ?

La retraite est une des principales préoccupations des travailleurs indépendants. Jusqu’à nouvel ordre, les indépendants bénéficient d’un régime retraite spécifique. En tous cas, en tant que cotisant, vous avez droit à une pension de retraite. Par contre, il va falloir réaliser les démarches de demande auprès de la caisse à laquelle vous êtes affiliée pour faire valoir vos droits. Pour préparer votre retraite sereinement, ne négligez pas de réaliser ces démarches le plus tôt. Cet article vous explique.

Où faire votre demande de retraite ?

La retraite des travailleurs indépendants ou TNS peut être difficile à cerner lorsque vous préparer doucement votre retraite pendant que vous êtes encore actif. En effet, vous devez d’abord savoir que l’organisme qui s’occupera de votre retraite dépend de la nature de votre activité. Si le régime général est géré par la Sécurité Sociale des Indépendants ou SSI, il reste encore des caisses spécifiques liées à certaines professions comme les professions libérales et plus particulièrement les avocats. Pour vous aider à y voir plus clair, vous pouvez contacter un expert retraite.

Lire également : La réforme des retraites : ce que vous devez savoir

Aussi, vous devez donc adresser votre demande auprès de la SSI qui prend en charge à la fois la retraite de base et la retraite complémentaire pour ne pas vous emmêler les pinceaux avec plusieurs interlocuteurs si vous êtes artisan, commerçant ou industriel. Par contre, comme déjà évoqué, les professions libérales sont gérées par la CNAVPL et par la CNBF pour les avocats. Enfin, si vous êtes exploitant agricole, vous devez vous rapprocher de votre chambre d’agriculture muni du formulaire MSA.

A voir aussi : Quel est le pourcentage de la CSG et CRDS ?

A quel âge partir à la retraite pour un travailleur indépendant ?

La question de l’âge pour partir à la retraite est au cœur des préoccupations actuelles de tous les actifs. Et encore une fois, la loi prévoit des départs à la retraite selon votre catégorie de travailleur indépendant. Si la règle générale prévue par la loi est un départ à la retraite dès que vous avez atteint l’âge de 62 ans, l’équivalent de l’âge de la retraite pour les salariés.

Toutefois, des régimes spéciaux existent pour ceux qui ont fait une carrière longue (comme les artisans) c’est-à-dire qui ont commencé à travailler tôt (entre 16 et 18 ans). Ces derniers peuvent partir à la retraite dès 60 ans. Par contre, cette mise à la retraite n’est pas automatique pour les indépendants. Aussi, n’oubliez pas de faire votre demande auprès de la caisse correspondante 6 mois avant la date de départ prévue.

Quel est le montant de la pension pour un travailleur indépendant ?

Une autre inquiétude liée au statut de travailleur indépendant est aussi le montant de la pension de retraite. Tout d’abord, vous devez savoir que le minimum contributif pour les travailleurs indépendants est de 652,60 € en 2022 pour les cotisants qui ont rempli toutes les annuités.

Mais en fonction de votre catégorie professionnelle encore, les moyennes de pension peuvent varier. Par exemple, en moyenne les professions libérales attachées au CNAVPL ou CNBF perçoivent 2510 € brut de pension tandis que les artisans en perçoivent 1300 € et les commerçants 1240 €. Il est à noter que selon la catégorie à laquelle vous appartenez, le mode de calcul peut être différent. Vous pouvez aller sur le site info-retraite pour avoir une estimation.

à voir