Les avantages fiscaux des investissements à long terme

Les placements locatifs à long terme comportent un certain nombre d’avantages tel que percevoir des revenus complémentaires, habiter le bien à ses vieux jours, où encore l’attribuer à ses proches. Quels sont les avantages fiscaux d’un investissement à long terme ? La réponse dans notre article.

Les avantages en assurance-vie

L’épargne à long terme vous procure un avantage fiscal de 30 % sur les primes versées sur chaque année. Le montant maximale est déduit du fisc et dépend de vos revenus personnels. Celui de 2023 s’élève à 2350 euros.

A voir aussi : Comprendre le calcul de la CAGR (Compound Annual Growth Rate)

Les investissements à long terme vous offrent également un potentiel de rémunération très élevé. Les intérêts permettent de faire accroître des Fonds et de récupérer un capital assez conséquent à la fin du contrat.

Vous avez la possibilité de poursuivre votre épargne même après l’âge de 65 ans. Vous pourrez également continuer à profiter d’avantages fiscaux sur vos revenus professionnels ou sur votre pension.

A découvrir également : 1 850 brut en net : Calcul et explications

Le montant de votre épargne vie et définis selon votre profil. De ce fait, vous avez le choix entre une formule garantie et un plan d’épargne dans un fonds ou encore la combinaison des deux.

Votre formule d’épargne est adaptée en fonction de l’évolution de votre situation personnelle.

Les avantages en placement locatif

Avec un placement locatif à long terme, vous avez la possibilité de vous assurer un revenu non seulement pour l’avenir, mais également pour votre retraite. Désormais, les actifs d’aujourd’hui toucheront moins de revenus une fois à la retraite. Si vous voulez maintenir votre pouvoir d’achat pensé donc aux revenus locatifs.

Un autre avantage est celui d’habiter le bien immobilier pendant ses vieux jours, ou encore à l’issue de la période de location obligatoire. Avant de pouvoir prendre procession à part entière de votre bien, vous êtes tenue de le mettre en location. Pour que votre placement soit intéressant, assurée vous que le crédit immobilier sera bien remboursé avant la fin de la vie active.

Investir dans l’immobilier vous permet de réduire les impôts à payer par divers mécanismes. Dans certains régimes fiscaux, les intérêts d’emprunts liés l’acquisition, la réparation, la construction ou l’amélioration du bien sont puisé de vos impôts. Par contre, le remboursement du capital n’est jamais déduit.

Des dispositions fiscales pour inciter à investir sont également prises. Par exemple, la loi de Pinel permet d’investir dans l’immobilier neuf en bénéficiant d’un avantage fiscal. Cependant, ceux qui ont investi dans des dispositifs antérieurs à cette loi continuent de bénéficier des avantages fiscaux prévus,. Ceci dans la mesure où ils respectent les obligations mises à leur charge.

à voir