Vente à réméré : une opération peu connue

Vente à réméré : une opération peu connue

Pour tous les propriétaires présentant des difficultés financières, la vente à réméré constitue une solution intéressante. Le principe existant depuis le Moyen-Âge permet effectivement d’obtenir rapidement un capital important et ainsi sortir potentiellement des difficultés financières. Apportons tout de suite davantage de précisions sur ce dispositif par forcément très connu.

Quels sont les profils concernés ? 

D’après le site bankkeys.com ce dispositif est proposée aux propriétaires de biens immobiliers ou à ceux qui sont dans une situation de surendettement. Si vous avez eu une interdiction bancaire ou si vous êtes fiché à la banque de France, vous pourriez profiter de la vente à réméré. Cette dernière est aussi prévue pour toutes les personnes qui ont été dans une situation de saisie immobilière. 

Lire également : Choisir une banque : pourquoi devriez-vous utiliser un comparateur pour trouver le bon établissement ?

  • Elle est dévoilée par le Code civil
  • Il est possible de récupérer jusqu’à 75% de la valeur vénale du bien immobilier
  • Un acte notarié s’avère nécessaire pour une vente à réméré

Grâce à la vente à réméré, il vous est donc possible d’éponger vos dettes, en recevant rapidement un capital important. De plus, il vous sera possible de continuer d’occuper votre logement en échange d’une indemnité d’occupation, généralement fixé à 10-15% du prix de vente du bien. Enfin, une fois votre situation rétablie, vous aurez la possibilité de racheter votre appartement ou maison au prix fixé dans le contrat. Vendre le bien au prix du marché constitue l’autre alternative. 

A savoir, pour être éligible à cette opération, la totalité des dettes doit être inférieur à 60% de la valeur du bien immobilier.

Lire également : Comment bien placer son argent ?

à voir

Qui peut contrôler une entreprise ?

Facebook Twitter LinkedIn 6 choses essentielles à savoir sur le contrôle URSSAF Chaque employeur peut faire l’objet d’un contrôle sur le paiement des cotisations sociales ...