Avec la multiplicité des banques, il peut arriver qu’on trouve que notre banque actuelle nous applique des taux beaucoup trop élevés. On décide alors d’ouvrir son compte là où l’herbe est plus verte et où les taux sont plus abordables. Dans ce cas, comment procéder ? Est-ce qu’on doit d’abord clôturer son compte dans son actuelle banque pour l’ouvrir dans la nouvelle ? Nous essayerons de savoir ici comment on peut rapidement changer de banque.

Le changement de banque : les idées reçues

Changer banque

A lire également : 4 banques en ligne qui s'imposent sur le marché financier

L’une des plus anciennes idées reçues, c’est que changer de banque ça prend du temps et c’est trop coûteux. Alors autant rester dans son ancienne banque.

Si les méthodes et les services d’une banque ne vous arrangent plus, vous êtes libre de vous en allez. Vous êtes bien sûr, totalement libre de choisir une banque qui répond plus à vos attentes. Cela ne coûte pas aussi cher que les gens veulent bien vous le faire croire. A vous de prendre vos précautions déjà quelques mois à l’avance, car changer de banque ne se fait pas juste sur un coup de tête.

A lire en complément : Le rachat de crédit, vraiment efficace ?

Changer de banque : comment s’y prendre ?

Depuis peu, il existe ce qu’on appelle l’aide à la mobilité. Vous pouvez activer cette aide sur votre compte bancaire pour rendre les démarches plus faciles en cas de changement de banque. Cependant, cette aide a quand même des limites. Elle ne rend pas les choses aussi faciles que ça. Vous occuper des choses vous-même sera bien mieux et beaucoup plus rapide.

  • Tenir ses comptes à jour

On ne le fait pas souvent, mais changer de banque nous l’exige si on ne veut pas faire traîner les choses plus tard. Tenir ses comptes à jour n’a rien de facile, surtout lorsqu’on doit remonter treize (13) mois en arrière pour rassembler ses relevés bancaires.

Au cours de cette opération, vous devez rigoureusement noter si oui ou non tous les chèques émis ces derniers mois ont été encaissés. Si certains chèques que vous avez émis ne sont pas encaissés, alors vous devrez en laisser les montants dans l’ancien compte. Sans quoi, vous pourriez risquer l’interdit bancaire pour avoir fait des chèques sans provision.

  • Faire le point de ses transactions

Le point des transactions prend en compte toutes les entrées et sorties d’argent. Si vous êtes un salarié, votre employeur doit être l’une des premières personnes à être mis au courant et à connaître vos nouvelles coordonnées. Si non, vous risquerez d’en subir les conséquences. Fautes d’informations, votre salaire pourrait être versé dans votre ancien compte. Ce sera reparti pour les longues procédures avant que vous puissiez toucher votre salaire. Il en va de même pour toutes les personnes qui doivent vous envoyer de l’argent. Si vous êtes un propriétaire, vos locataires doivent en être informés.

  • Clôturer l’ancien compte

Clôture de compte

Avant de clôturer votre ancien compte, assurez-vous d’avoir suivi chaque étape. Si vous êtes sûr que tous vos chèques ont été encaissés, alors il vous suffira d’envoyer une lettre recommandée à votre désormais ancienne banque. Votre nouvelle banque peut aussi s’assurer de la clôture de l’ancien compte et préciser à la nouvelle banque vers quel compte envoyer vos fonds.