5 conseils pour bien sélectionner votre assurance-vie

Vous avez envie de vous constituer progressivement un capital à faire fructifier ? Vous voulez transmettre un capital à vos proches ? La meilleure manière est de souscrire à une assurance-vie. Il existe de nombreux assureurs qui proposent de multiples offres. Ce n’est donc toujours pas une tâche aisée de bien sélectionner son assurance-vie. À cet effet nous vous proposons dans cet article 5 conseils pour bien sélectionner votre assurance-vie.

Définir vos intentions

Il existe différents types de produits que proposent les assureurs pour un contrat d’assurance-vie. Alors pour faire un bon choix, vous devez définir vos intentions. Voici 3 séries d’intentions avec les assurances-vie adaptées.

A découvrir également : Que couvre l'assurance logement en Belgique ?

Financer un projet

Si vous avez par exemple pour but de financer la croissance de votre entreprise, l’assurance avec participation et l’assurance universelle sont adaptées. Il en est de même lorsque vous souhaitez augmenter votre revenu de retraite.

Combler la perte de revenu

Si vous voulez qu’après votre décès vos enfants continuent à vivre au même rythme financier, vous pouvez également souscrire à une assurance-vie. Dans ce cas, l’assurance temporaire est une option intéressante.

A lire en complément : Qu’est-ce que l’assurance-vie Crédit Agricole : tout savoir 

Vente d’entreprise

Aussi, il est possible de souscrire à une assurance-vie pour protéger votre succession contre une grosse facture d’impôt en cas de vente de votre entreprise. Dans ce cas la formule idéale est l’assurance-vie permanente.

Vous comprenez donc que la définition de vos intentions est primordiale pour guider vos choix.

Définir le montant et la durée de protection voulue

Vous devez faire des calculs pour déterminer le montant d’assurance-vie qu’il faut afin de combler le manque. Cela permettra aussi à votre succession de maintenir leur niveau de vie. Pour ce faire, il vous faudra effectuer votre bilan financier et évaluer votre coût de vie. L’aide d’un expert peut vous être très bénéfique.

Après cela, il faut déterminer la durée de protection que vous voulez. Notez que la détermination de la durée dépend de votre salaire net actuel ainsi que du montant de la couverture.

Souscrire tôt à l’assurance-vie

L’âge est un critère qui influence le coût de la police d’assurance. Alors, il vous reviendra moins cher de souscrire à une assurance-vie en étant jeune. De même, il n’y a pas de test supplémentaire que vous devez faire lorsque vous souscrivez en étant jeune. Cela rend plus simple le processus de souscription.

Avoir des habitudes de vie saine

Votre état de santé influence également votre souscription à l’assurance-vie notamment la prime à verser. En effet, des examens supplémentaires et des tests cliniques tels que :

  • Prise de sang ;
  • Analyse d’urine ;
  • Et bien d’autres.

Ainsi, si vous avez des problèmes de santé ou que vous prenez du tabac par exemple, votre tarification sera plus chère.

Se faire aider par un conseiller

Souscrire à une assurance-vie peut vite devenir une tâche fastidieuse en raison de tout ce qu’il y a lieu de faire :

  • Choix du produit idéal ;
  • Définition du niveau de protection
  • L’évaluation de la durée, etc.

Pour cela, vous pouvez demander ‘aide d’u, conseiller en sécurité financière. Il s’agit en effet d’un professionnel qui met à votre disposition son savoir-faire. Le conseiller s’occupe d’analyser le montant de protection requis ainsi que le type de produit le plus approprié.

Voilà donc 5 conseils utiles qui vous aideront à bien sélectionner votre assurance-vie.

à voir