La réalisation d’un ou plusieurs projets immobiliers nécessite un investissement financier conséquent. De ce fait, l’une des solutions les plus pratiques reste le recours aux prêts immobiliers. Cependant, le prêt immobilier s’offre aux différents types de projets immobiliers en considération de la situation, du niveau de vie et du projet de l’emprunteur.

Le prêt relais

Le prêt relais constitue un crédit qui ne peut pas être amortit c’est-à-dire il ne peut pas être remboursé au mois à l’instar d’un paiement de location. Autrement, le remboursement de ce prêt doit se faire en intégralité. Il est question d’un prêt entièrement réservé aux emprunteurs propriétaires de bien immobilier. Ils devront mettre en vente ce dernier qui ne doit pas non plus être vendu avant qu’ils n’achètent le nouveau logement. Vous pouvez en savoir plus sur le prêt relais en consultant le site officiel de Cre1ofi.

Lire également : Prêts entre particuliers : comment se déroule le processus pour l’emprunteur ?

Le prêt In Fine

Comme le précédent, le prêt In Fine n’est pas non plus amortissable car le capital ne se rembourse pas mensuellement. Pour cela, il s’adresse aux emprunteurs qui ont une épargne active sur laquelle le financement prendra appui. Pour finir, les emprunteurs devront rembourser l’intégralité de leur emprunt à la dernière échéance. Autrement dit, ils remboursent leurs créanciers à la date fixant le terme du contrat de prêt.

Le prêt amortissable

Quant à ce dernier type de prêt, comme son nom l’indique « prêt amortissable », il s’agit bien d’un prêt susceptible d’amortissement. En clair, il est question d’un prêt dont le remboursement peut se faire à travers les mensualités. Ces dernières que versent les emprunteurs comprennent une partie du montant emprunté et le remboursement des intérêts engendrés par le crédit immobilier. À la date d’échéance, les emprunteurs doivent avoir pu rembourser la totalité de la somme empruntée.

A lire également : Quelles questions poser pour l'achat d'un terrain ?