Comment le taux d’usure peut-il affecter votre capacité à emprunter ?

Comment le taux d'usure peut-il affecter votre capacité à emprunter ?

Avez-vous déjà entendu parler de taux d’usure lors de votre dernière recherche d’offres de prêt immobilier ? C’est un terme récurrent qui fait trimestriellement la une de l’actualité immobilière et financière. La grande préoccupation est de savoir l’impact du taux d’usure sur votre capacité à emprunter. Trouvez vos réponses dans ce billet.

Taux d’usure : explication de ce concept financier

Une définition simplifiée du taux d’usure : le plafond que les banques ne peuvent pas dépasser lorsqu’elles octroient un prêt immobilier à un particulier. Le but de l’instauration de ce taux est la protection des emprunteurs contre les dangers du surendettement. Il vous permet d’éviter de souscrire à des prêts qui dépassent votre capacité de remboursement.

A voir aussi : Le rachat de crédit à la consommation : une solution pour réduire ses mensualités

Pour connaître le taux d’usure actuel, il faut se référer au calcul effectué par la Banque de France tous les trimestres, et publié sur son site internet.

Calcul du taux d’usure : les principes à suivre

Le calcul du taux d’usure s’effectue en se basant sur un bon nombre de réglementations. D’après la Banque de France, il faut utiliser les taux effectifs moyens pratiqués lors du dernier calcul. Celui-ci est habituellement effectué par les organismes financiers habilités à octroyer des crédits aux particuliers.

A lire aussi : Pourquoi faire un crédit à la consommation ?

Plus concrètement, la Banque additionne un tiers au taux effectif moyen pratiqué par les établissements bancaires. Il se base sur la moyenne des taux pratiqués sur le trimestre précédent. Ce taux d’usure représente un plafond pour le TAEG (taux annuel effectif global), dont la mention est obligatoire dans les offres de prêt. Renseignez-vous convenablement, car le taux d’usure varie en fonction du type de prêt.

L’impact du taux d’usure sur la capacité d’emprunt

Comment le taux d'usure peut-il affecter votre capacité à emprunter ?

La question de l’impact du taux d’usure sur la capacité d’emprunt est une préoccupation très récurrente. La réponse est négative. En effet, la capacité d’emprunt n’est en rien affectée par le taux d’usure. Cette dernière est plutôt déterminée par le niveau de vos revenus et les taux d’intérêts du moment.

Néanmoins, le taux d’usure a une incidence directe sur le Plan d’épargne logement (PEL). En raison de la vive remontée des taux d’intérêts, vous êtes tenté de casser votre PEL ? Sachez que si vous en avez un depuis au moins 4 ans, vous pouvez demander un prêt épargne logement à un taux préférentiel. Cela vous permettra de limiter le recours au crédit bancaire classique.

Les solutions pour obtenir un crédit sans excéder le taux d’usure

Aujourd’hui, vous avez de nombreuses possibilités pour obtenir un crédit immobilier sans dépasser le taux d’usure. En dehors du recours aux services d’un courtier, voici quelques moyens dont vous disposez pour y arriver :

  • Rechercher un meilleur taux nominal : faites jouer la concurrence pour trouver le meilleur pour votre projet d’achat immobilier ;
  • Avoir une meilleure assurance de prêt : comparez les offres des compagnies d’assurance pour avoir l’offre la plus avantageuse ;
  • Opter pour une demande de prêt aidé : prêt à taux zéro, prêt action logement ;
  • Effectuer l’emprunt sur une courte durée : un crédit immobilier sur 15 ans affiche un meilleur taux que celui sur 25 ans ;
  • Choisir un prêt à taux variable : le taux initial proposé est plus faible que les taux fixes ;
  • Réaliser un emprunt via une SCI.

Ces diverses solutions sont à manier avec précaution. Pour éviter toute complication, pensez à piloter votre demande avec un courtier.

à voir

Comment commercer dans le scalping ?

Nous avons discuté de nombreuses stratégies de trading sur le blog des tradingSim Day TradingSim. Du très basique, à l’ultra-compliqué. Aujourd’hui, nous allons couvrir l’une ...