Les avantages du taux variable au Canada

Dans le contexte économique actuel, il n’y a pas lieu d’hésiter entre un taux variable et un taux fixe. Mais dans d’autres contextes, si vous avez une certaine hésitation entre taux variable ou fixe, il est judicieux de savoir de quoi il en retourne exactement. Voici en 4 points les avantages principaux du taux variable au Canada.

Le taux de crédit variable : un taux qui fluctue

Bien que ce ne soient pas vos seules options, vous devez faire le choix entre taux variable ou fixe quand vous souscrivez un prêt hypothécaire auprès d’une banque. La grande majorité des emprunteurs canadiens choisissent le crédit hypothécaire à taux fixe sans connaître les réels avantages du taux variable. Le taux de crédit variable est un taux qui ne reste pas le même tout au long de la durée du prêt.

A lire en complément : Quel est le montant maximal d'un rachat de crédit ?

On dit que le taux variable fluctue parce qu’il change au gré du taux préférentiel des banques et des institutions financières canadiennes. Le taux préférentiel des banques n’est pas révisé au hasard, il suit le taux directeur défini par la Banque du Canada. Ce taux directeur change de valeur plusieurs fois sur une même année et pendant les 3 ou 5 ans de terme de votre prêt hypothécaire. Cette fluctuation du taux d’intérêt peut être avantageuse pour de nombreuses raisons.

Profiter d’une baisse du taux préférentiel

D’abord, pour un même prêt hypothécaire – d’une même durée et du même montant – le taux variable de départ est souvent moins élevé que si le prêt était à taux fixe. Ce qui vous permet de profiter dès le début de quelques économies. Tout au long de la durée du prêt, le taux directeur de la Banque de Canada, donc le taux préférentiel de votre banque également, est susceptible de connaître une ou plusieurs baisses.

A lire en complément : Les avantages de l’investissement en SCPI de rendement

Quand le taux variable baisse, vos remboursements hypothécaires diminuent également. D’après les économistes, pour les prêts hypothécaires sur le long terme, le taux variable est souvent le taux le plus avantageux. Et cela malgré le fait qu’au cours des 4 à 5 années de votre prêt hypothécaire le taux peut aussi bien être révisé à la hausse qu’à la baisse. Par ailleurs, ce n’est pas tout le monde qui est fait pour le taux variable et il ne se choisit pas sans connaître les paramètres favorables.

Quand le taux variable est fait pour vous

Le taux variable peut augmenter et diminuer, raison pour laquelle on dit qu’il fluctue. De ce fait, les versements que vous faites chaque mois pendant la durée du contrat ne seront pas les mêmes sauf cas particulier du taux variable avec paiements fixes. En quelque sorte, les finances de celui ou de celle qui veut souscrire au taux variable doivent lui permettre de faire face à ces fluctuations des paiements.

Par ailleurs, il faut également noter que choisir le taux variable au Canada ne se fait pas sans connaître le contexte économique global et le marché financier. Depuis quelques mois, par exemple, la Banque de Canada a effectué des révisions à la hausse de son taux directeur. Pour les mois à venir, les experts économistes présagent que le taux directeur va encore augmenter parce que la Banque de Canada veut contrecarrer l’inflation.

Taux variable : plusieurs alternatives

Si vous optez pour le taux variable, vous pouvez choisir un taux maximum – un taux plafond – qui ne pourra pas être dépassé. Ainsi, si par malheur le taux directeur de la Banque du Canada et le taux préférentiel des institutions financières ne cessent d’augmenter, vous serez protégé d’un taux qui serait excessivement haut. Il faut également noter que certaines banques proposent quelques variantes du taux variable. On a évoqué au début de l’article l’existence du taux variable à paiements fixes.

Dans ce cas de figure, que votre taux baisse ou augmente, le montant de vos versements reste le même. Par contre, le reste à payer s’ajuste au fur et à mesure. Certaines banques proposent également des crédits à taux mixtes. Une partie du prêt est soumise à un taux variable et l’autre soumise à un taux fixe. Dans tous les cas, la plupart des contrats hypothécaires à taux variable vous permettent de basculer vers un taux fixe en cas de force majeure.

à voir