4 questions à vous poser avant de souscrire un crédit auto

Pour beaucoup de foyers, il est impossible de financer l’achat d’une nouvelle voiture sans souscrire un crédit auto. En effet, il s’agit en général d’un besoin urgent, mais il faudrait attendre plusieurs années avant de réunir une telle somme. Le crédit auto, prêt accordé par les établissements financiers pour l’achat d’une voiture, se présente comme la solution idéale. Que ce soit pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion, vous pouvez envisager cette option. Toutefois, vous devez vous poser quelques questions au préalable, car c’est un crédit qui vous engage pour plusieurs mois. Voici 4 questions que vous devriez vous poser avant d’opter pour cette solution de financement.

Combien pouvez-vous raisonnablement vous permettre de rembourser chaque mois ?

Il est essentiel de bien analyser votre situation afin de savoir si vous pouvez souscrire un crédit auto et dans quelles conditions. Tenez compte de vos revenus et dépenses actuels pour voir s’il y a une marge suffisante pour assurer les mensualités relatives au crédit auto. Définissez la somme que vous arriverez à rembourser chaque mois, sans mettre en péril votre situation financière. Utilisez si besoin un calculateur d’endettement qui vous donnera en quelques secondes la somme que vous pouvez raisonnablement rembourser.

A découvrir également : Quel est le rôle de l'avocat fiscaliste lors d'un contrôle fiscal ?

Cet outil va aussi vous indiquer le montant du prêt, avec les intérêts et les frais. Ensuite, comparez les taux de crédit auto pour trouver l’offre de prêt la plus avantageuse auprès de différents établissements financiers. Plus le taux est bas, mieux c’est, car les intérêts vont faire grimper le montant total du prêt et les mensualités. Cela vous aidera à trouver le meilleur contrat pour l’achat de la voiture de vos rêves sans mettre en péril votre budget.

Que se passera-t-il si vous n’êtes pas en mesure d’effectuer les paiements du prêt ?

Normalement, un prêt vous engage et vous devez assurer le paiement des mensualités à temps. Toutefois, il arrive que la personne soit dans l’incapacité de remplir cette obligation. Dans ce cas, dès qu’un retard est constaté, votre établissement financier vous contactera pour essayer de trouver une solution et vous informer sur les risques encourus. C’est une obligation qui lui incombe. Si une personne s’est portée garante pour votre crédit auto, il va aussi la contacter. Dans certains cas, l’établissement financier peut aussi envoyer une lettre de mise en demeure.

A lire aussi : Comprendre et optimiser son impôt à Maubeuge : conseils pratiques

Le premier risque, c’est le paiement de pénalités. En cas d’absence de régularisation de votre situation dans les plus brefs délais, vous pouvez également être inscrit sur le fichier des incidents de paiement de la Banque de France. La plupart du temps, les établissements financiers sont compréhensifs et acceptent de négocier avec leurs clients. Si vous êtes dans cette situation, la solution idéale reste le dialogue avec votre banque. Elle pourra vous donner quelques options et solutions envisageables.

comparateur taux de crédit auto

Quel est le taux d’intérêt du prêt et quelle est sa durée ?

Le taux d’intérêt du crédit auto est aussi très important. Il varie le plus souvent d’un établissement à un autre, mais aussi selon la durée de remboursement. En effet, le taux ne sera pas le même pour un remboursement sur 36, 48 ou 60 mois. En général, plus la durée de remboursement est longue, plus le taux du crédit auto est important. Pensez à vous informer sur les possibilités proposées par l’établissement financier.

Pouvez-vous négocier un taux plus bas ? Pouvez-vous bénéficier d’un plan de remboursement plus long sans faire grimper le taux d’intérêt ? C’est l’idéal pour éviter que le remboursement du crédit auto pèse sur votre budget. L’utilisation d’un comparateur de taux de crédit auto est conseillée pour trouver l’offre la plus avantageuse. Vous pouvez aussi recourir aux services d’un courtier qui va négocier un meilleur taux pour vous.

Y a-t-il une pénalité de remboursement anticipé ?

La loi stipule que l’emprunteur est en droit de solder son crédit auto avant le délai prévu. Le remboursement anticipé est ainsi un droit, mais dans certains cas, des pénalités peuvent être appliquées par les banques. En effet, pour un remboursement de plus de 10 000 euros sur un crédit auto, le prêteur peut réclamer une indemnité. Cette dernière ne peut toutefois pas excéder les 0,5 % des fonds remboursés si la durée restante est inférieure à un an.

Ce seuil passe à 1 % si la durée restante à courir avant l’échéance est supérieure à un an. Notez cependant que si le contrat le stipule, aucune indemnité ne sera appliquée même pour un capital supérieur à 10 000 euros. Pensez ainsi à en parler avec le professionnel, même si dans la pratique, une telle clause est rare dans les contrats de crédit auto. Enfin, selon la loi, le remboursement anticipé d’un crédit auto à hauteur de 10 000 euros maximum ne peut être soumis à aucune pénalité.

à voir