Les avantages des placements financiers pour éviter l’impôt

Coins on Brown Wood

Il existe de nombreux placements financiers qui donnent la possibilité d’investir votre épargne tout en diminuant votre impôt. Même s’il s’agit parfois de placements risqués, il n’en demeure pas moins qu’ils présentent de nombreux avantages. Quels sont donc les avantages des placements financiers pour éviter l’impôt ? Cet article vous en dit davantage.

Quel est le fonctionnement de l’avantage fiscal

Vous avez la possibilité d’opter pour une série de placements financiers qui vous permettent de réduire considérablement votre impôt sur le revenu. Pour y arriver, le principe est assez simple et simplifié. Il vous suffira de procéder à la déduction de votre revenu imposable, une partie de l’épargne que vous avez investie dans ledit placement. Vous convenez donc qu’il s’agit d’un avantage fiscal immédiat qui est mis à votre disposition. Il est possible d’en tirer profit sur plusieurs années. La condition est d’investir tous les ans et le tour sera joué. En revanche, lorsque vous n’optez pas pour une conservation de ces placements sur une durée minimale, l’avantage risque de vous être retiré.

A lire en complément : Prix testament notaire : coût et tarifs pour rédiger votre document légal

Quels sont les placements financiers qui permettent de réduire l’impôt ?

Les placements financiers qui vous permettent de payer moins d’impôts sont légions.

Le dispositif Girardin industriel

Il s’agit d’un investissement dont le principe consiste à financer l’acquisition de biens industriels en outre-mer. La contrepartie consistera à bénéficier d’un avantage fiscal. En réalité, il ne s’agit pas d’un placement au sens propre du terme. C’est surtout un dispositif qui donne la possibilité de réduire votre impôt sur revenu d’une année sur une autre. Le dispositif Girardin industriel jouit aussi d’un plafond majoré des différents investissements outre-mer.

Lire également : Investir dans l’immobilier avec un expert-comptable

Ce dispositif est mis en place à l’endroit de tous les contribuables qui payent au moins 5000 euro d’impôts. Il s’adresse également à tous ceux qui désirent alléger leur facture fiscale. Ces derniers devront disposer d’une trésorerie leur permettant de payer les impôts avec une année d’avance. Le principal avantage de ce dispositif est la réduction d’impôt allant de 110% à 120% du montant que vous avez investi. Cet état de choses tient surtout compte de la période à laquelle vous avez souscrit dans l’année.

L’assurance-vie

L’assurance vie se présente, en effet, comme l’un des meilleurs produits d’épargne qui soit protégé par le fisc. Plusieurs facteurs sont susceptibles d’expliquer cet état de choses. Il s’agit entre autres de l’augmentation des prélèvements libératoires qui se font sur les produits d’épargne bancaires. Il s’agit également des abattements qui sont supprimés sur les produits de cession sur les comptes de titre. Par ailleurs, l’assurance-vie représente une sorte de couteau suisse de l’épargne financière. Notons qu’il n’y a aucune entrave pour entrer sur un contrat d’assurance-vie.

De nombreux avantages accompagnent un tel placement financier. Tenez, avec une assurance-vie, il n’y a pas de taxation des produits qui ne sont pas rachetés. La fiscalité se limite à 30% avec tous les prélèvements sociaux inclus. Lorsque vous faites une détention qui va au delà de huit ans, la fiscalité est de 7,5%. Par ailleurs, en termes de fiscalité de transmission optimisée, l’abattement est de 152 500 euro par bénéficiaire.

Vous pouvez aussi opter pour plusieurs autres placements financiers. Il s’agit :

  • Du plan d’épargne retraite avec pour avantage la déduction des cotisations susceptibles d’être versées du revenu imposable ;
  • Des fonds d’investissement de proximité et des fonds commun avec comme avantage une réduction de l’impôt de 25% de la somme investie.

à voir