Les critères à prendre en compte pour investir dans un parking

Investir dans un parking peut s’avérer une opération lucrative si l’on choisit judicieusement sa localisation et si l’on tient compte de certains critères clés. De nombreux éléments doivent être étudiés avant de se lancer dans ce type de projet immobilier.

A lire également : Pourquoi jouer aux jeux de ce casino en ligne ?

La localisation

La localisation est sans nul doute le critère numéro un à considérer. Le parking idéal se situera dans une zone à fort passage, près d’un centre commercial. Les visiteurs consommeront potentiellement plus longtemps sur place s’ils disposent d’une place facile d’accès. Les voyageurs désireux d’emprunter les transports en commun comme le train sont prêts à payer pour stationner. Vous pouvez aussi opter pour un emplacement à proximité d’une université ou d’une école. Les étudiants et les professeurs constituent une clientèle régulière à l’année. Les visiteurs de sites touristiques seront également présents même les weekends et pendant les vacances. Si vous optez pour des zones près des bureaux, les salariés sont une source régulière de revenus aux heures de pointe.

L’objectif est d’assurer un taux d’occupation élevé tout au long de l’année. Choisissez une zone présentant un manque de places de stationnement, où la demande est donc forte, comme:

Lire également : Tout savoir sur un outil ERP

  • Les quartiers d’affaires des grandes villes
  • Les abords des aéroports
  • Les gares routières et ferroviaires

Pour sécuriser votre projet, vous pouvez investir dans un parking avec Cogedim.

La capacité et la conception

Ces critères importants optimisent le nombre de places de stationnement et donc la rentabilité du parking. Plusieurs éléments sont à prendre en compte. La capacité du parking en termes de nombre de places de stationnement à prévoir. Celle-ci dépendra de la demande locale, mais aussi des contraintes foncières et réglementaires. La conception privilégiera des parkings en hauteur ou souterrains pour :

  • Maximiser le nombre de places disponibles sur une surface réduite
  • Optimiser l’espace en permettant un plus grand nombre de niveaux
  • Assurer une occupation 7j/7, matin comme soir, grâce à un établissement pérenne

Prévoyez suffisamment d’accès, d’issues de secours et d’ascenseurs pour garantir la sécurité et la fluidité de circulation des usagers. Des aménagements spécifiques seront ajoutés comme des places de recharge pour voitures électriques ou des box sécurisés pour deux-roues afin de répondre à l’évolution des besoins.

L’accessibilité et la signalisation

Le parking doit être facile d’accès et situé à proximité des axes de circulation principaux, pour ne pas freiner ses usagers. Une signalisation efficace permettra également de le rendre visible et identifiable depuis la voie publique.

Des bornes indiquant le taux de remplissage en temps réel peuvent s’avérer utiles, de même qu’une application mobile dédiée. Veiller à la qualité des entrées/sorties évitera les embouteillages préjudiciables à l’image du parking.

Les tarifs

Les tarifs pratiqués conditionneront également la rentabilité de l’investissement. Ils devront être compétitifs par rapport aux autres places de parking des environs, tout en générant des revenus satisfaisants.

Des formules d’abonnement à tarif préférentiel pour les usagers réguliers seront à prévoir. Des promotions ponctuelles permettront d’attirer de nouveaux clients. Les paiements sans contact :

simplifient l’expérience utilisateur ;

augmentent la fidélité des clients ;

stimulent la fréquentation.

La sécurité

La sécurité du parking et des véhicules qui y stationnent conditionne le sentiment de confiance des clients. Vous pouvez installer :

un système de vidéosurveillance ;

une barrière de contrôle à l’entrée/sortie ;

un éclairage puissant comme en plein jour ;

des rondes régulières du gardien.

Il est également recommandé de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle adaptée. Celle-ci couvrira d’éventuels dommages causés aux biens et aux personnes à l’intérieur de l’enceinte du parking.

La réglementation

Avant tout projet d’investissement dans un parking, il conviendra de se renseigner auprès de la mairie sur la réglementation en vigueur concernant l’implantation et l’exploitation des parkings dans la zone ciblée. Des contraintes urbanistiques ou des normes précises de sécurité incendie sont couramment appliquées.

Obtenir les autorisations administratives requises est indispensable pour mener à bien l’opération dans le respect de la loi. Une longue procédure de demande de permis de construire pourra être à prévoir.

La rentabilité financière

Au-delà de la seule rentrée d’argent issue des tickets de stationnement, vous devez étudier précisément la rentabilité financière globale du projet sur le long terme. Prenez en compte les coûts d’aménagement initiaux, les charges d’exploitation courantes, mais aussi l’évolution prévisible du marché local. Ces données sont utiles pour effectuer des simulations financières et établir un business plan.

Diversifier les activités annexes comme la location de boxes fermées, de places de stationnement de longue durée, ou la recharge de véhicules électriques peuvent générer des revenus supplémentaires intéressants.

En conclusion, investir dans un parking nécessite une réflexion poussée sur sa localisation, sa capacité, son accessibilité, ses tarifs, sa sécurité et sa rentabilité financière sur le long terme. En tenant compte de l’ensemble de ces critères clés, il est possible de mener à bien une opération immobilière rentable répondant aux besoins des usagers d’un territoire donné.

à voir