Que couvre l’assurance logement en Belgique ?

gray computer monitor

L’assurance reste, et demeure dans de nombreux pays, le meilleur moyen de se prémunir contre les dangers du futur. Elle prend en charge la sécurité d’une tierce personne, celle de son entourage et aussi de ses biens. Ceci étant, parmi les formes d’assurances possibles à souscrire, se trouve : l’assurance logement (habitation), l’assurance auto, l’assurance vie, etc. Concernant l’assurance logement, les termes de souscription ou couverture peuvent varier d’un pays à l’autre. Que couvre alors l’assurance logement dans un pays comme la Belgique ? Ce guide vous l’apprend.

Couvertures basales obligatoires d’assurance logement

L’assurance logement en Belgique est encadrée par des normes et prescriptions assez strictes. D’un assureur à l’autre, il peut arriver d’observer certaines différences dans les offres de souscription. Toutefois, les principes imposés restent les mêmes.

Lire également : MMA : quelle adresse pour envoyer votre lettre de résiliation

C’est fort de ceci que trois catégories de couvertures de risques sont identifiables en assurance en Belgique. La première de ces catégories est celle des couvertures basales obligatoires de risques. De façon concrète, les couvertures basales obligatoires renferment toutes les garanties à souscrire obligatoirement pour son logement (propriété ou location).

Ces couvertures de bases obligatoires comprennent toutes les garanties/indemnisations en rapport aux sinistres pouvant se déclencher dans une maison habitée. Dès lors, les garanties se retrouvant dans ces couvertures sont valables pour la maison assurée, mais aussi pour les habitations du voisinage (en cas de responsabilités civiles).

A lire également : Incendie criminel : comment obtenir un remboursement de votre assurance ?

Au nombre des dangers répertoriés pour les couvertures de bases obligatoires en Belgique, peuvent être cités : les implosions et/ou explosions, les moyens de transport, les incendies, les conflits, les attentats, la foudre, les tempêtes, une chute d’arbre sur maison, les désastres naturels et un animal de compagnie.

Couvertures optionnelles d’assurance habitation

Après les couvertures basales obligatoires apparaît une deuxième catégorie de couvertures d’assurance logement en Belgique. Il s’agit de la catégorie des couvertures d’options d’assurance habitation. Généralement, certaines formes de couvertures d’assurance sont laissées au choix de l’assuré.

Ces couvertures d’assurance habitation, communément appelées « couvertures optionnelles », ne sont enclenchées que dans des cas spécifiques. Également, faudrait-il que le propriétaire/locataire du logement décide d’y recourir.

Par ailleurs, les risques impliqués dans les couvertures optionnelles d’assurance habitation en Belgique sont peu nombreux. Ces risques couverts en option d’assurance logement sont peu ou pas fréquents, ou ont peu de chance de se produire. Ce qui justifie le fait que les assurés y souscrivent beaucoup moins.

Ceci étant, les risques couverts en option par une assurance habitation en Belgique sont : le vandalisme, le vol et les dépenses (ou frais) engagées par faute des sinistres (les expertises, l’hébergement temporaire, les travaux de déblayage, etc.).

Couvertures des catastrophes naturelles

La troisième et dernière catégorie de couvertures d’assurance logement en Belgique est la catégorie des catastrophes ou désastres naturels. Il s’agit d’une catégorie de couvertures de risques partagée entre le format obligatoire et celui optionnel. À proprement parler, ce format de couverture en assurance logement fut intégré le 1er mars 2007.

Les garanties se retrouvant dans cette catégorie d’assurance sont obligatoires pour l’assuré, si les risques répertoriés ont de fortes chances de se produire sur la maison. Pour ainsi dire, que toute maison implantée dans une zone sensible à l’une des catastrophes énumérées parmi les risques se doit d’être assurée obligatoirement contre.

Dans le cas contraire, si la zone d’implantation du logement ne court aucun risque, alors une garantie pour les catastrophes naturelles deviendrait une simple couverture optionnelle. Pour finir, il importe d’identifier les formes de catastrophes naturelles listées pour une couverture de risques en assurance habitation en Belgique.

Au nombre de ces catastrophes prises en charge par la couverture des désastres naturels en assurance en Belgique, figurent : les tremblements de terre ou séismes, les affaissements de sols, les glissements de terrain, les débordements de caniveaux, les refoulements d’égouts publics et les inondations.

Quelques rappels sur les couvertures d’assurance logement en Belgique

Après une prise de connaissance parfaite des couvertures d’assurance logement en Belgique, il urge de faire quelques rappels sur les couvertures. Sauf cas d’un choix délibérer d’allongement de la liste de couverture, tout assureur se doit d’imposer les couvertures de bases obligatoires.

Par la suite, si les circonstances de catastrophe sont présentées en permanence dans un milieu de la Belgique, le risque à couvrir est intégré à la couverture obligatoire. Pour finir, plus les risques à couvrir pour l’habitation seront nombreux, plus la franchise sera élevée. Autant donc, choisir l’assureur avec les meilleures offres (surtout les plus modiques).

Couvertures de responsabilité civile dans l’assurance logement en Belgique

Passons maintenant aux couvertures de responsabilité civile dans l’assurance logement en Belgique. Cette garantie essentielle protège le propriétaire ou le locataire en cas de dommages causés à des tiers dans son habitation. En d’autres termes, elle intervient lorsque vous êtes responsable d’un accident qui cause des blessures à quelqu’un ou endommage les biens d’autrui.

Pensez à bien souligner que cette couverture n’est pas obligatoire mais fortement recommandée. En effet, une simple inattention peut entraîner des conséquences financières désastreuses si vous devez rembourser les frais médicaux, réparer des dégâts matériels voire indemniser une personne handicapée par votre faute.

La responsabilité civile liée à votre assurance logement s’étend généralement au sein du domicile ainsi qu’à ses abords immédiats tels que le jardin ou la terrasse. Elle inclut aussi les animaux domestiques sous votre garde et même vos enfants mineurs habitant avec vous.

Pensez à bien vérifier attentivement ce que couvre exactement votre contrat car certains assureurs peuvent exclure certains éléments spécifiques comme les activités professionnelles exercées depuis chez soi ou les dommages causés par un animal considéré comme dangereux selon leur liste pré-établie.

Pensez à bien noter que cette garantie ne s’applique pas en cas d’intention malveillante ou lors de la pratique d’un sport extrême susceptible de causer des accidents graves.

Couvertures pour le vol et le vandalisme dans l’assurance habitation en Belgique

Passons maintenant aux couvertures pour le vol et le vandalisme dans l’assurance habitation en Belgique. Ces garanties sont essentielles pour protéger vos biens contre les actes malveillants qui pourraient s’introduire chez vous et causer des dommages ou dérober vos précieuses possessions.

La couverture vol de votre assurance logement intervient en cas de cambriolage avéré. Elle prend généralement en charge les dommages matériels causés lors du vol, tels que les portails forcés, les fenêtres brisées ou encore les serrures endommagées. Elle vous indemnise aussi pour la perte ou le vol de vos biens (bijoux, appareils électroniques, œuvres d’art, etc.). Pensez à bien souligner que cette garantie ne s’applique pas si vous avez fait preuve de négligence grave en omettant par exemple de fermer correctement votre porte d’entrée.

En ce qui concerne la protection contre le vandalisme, certaines polices d’assurance habitation incluent une couverture spécifique visant à réparer les dégâts volontaires causés à votre propriété par des tiers mal intentionnés. Cette garantie peut prendre en charge la remise en état des murs tagués avec des graffitis offensants ou la restauration des équipements extérieurs détériorés par un acte destructeur.

Gardez à l’esprit qu’il est nécessaire de bien vérifier attentivement tous les détails afin d’être sûr(e) que ces risques sont effectivement pris en compte dans votre contrat d’assurance logement. Certains assureurs peuvent exiger des protections supplémentaires telles qu’un système d’alarme ou des serrures de sécurité renforcées pour couvrir les risques liés au vol et au vandalisme. Pensez à bien souscrire à une assurance habitation en Belgique qui inclut la couverture contre le vol et le vandalisme afin de protéger vos biens précieux. N’hésitez pas à comparer les offres des différents assureurs et à prendre en compte la valeur totale de vos biens ainsi que votre localisation géographique pour choisir la garantie qui répondra le mieux à vos besoins spécifiques. Veillez aussi à respecter toutes les mesures préventives recommandées par votre assureur afin d’éviter toute mauvaise surprise.

à voir