La TVA est une taxe payée par le consommateur final d’un produit ou d’un service. Tous les intermédiaires (entreprises qui traitent un produit ou un service) ne traitent que du transit de la taxe, grâce à un système de perception et de déduction qui fonctionne bien depuis 1954. La TVA verse annuellement 150 milliards d’euros à l’État, soit 50 % de son revenu total. Alors, comment fonctionne la TVA ?

Le principe de la TVA : perçue VS déductible

Le principe de la TVA est simple. Chaque entreprise facture la TVA de ses clients, qui devra se référer à l’Etat. En même temps, elle récupère auprès de l’État la TVA payée à ses fournisseurs sur leurs achats. Le montant net de la TVA à payer correspond au solde « TVA perçue » — « TVA déductible ».

A lire également : Quel est le type de structure juridique le plus utilisé par les Start-ups ?

Un architecte facture un service de 1.000€ HT à l’un de ses clients. Le client paiera le montant de 1.200€ TTC, dont 200€ de TVA. Ces 200€ ont été collectés pour le compte de l’Etat par l’architecte et doivent être donnés. Dans le même , pour effectuer son service, il a dépensé 250€HT sur des fournitures payant 300€ TTC dont 50€ de TVA. Le solde de la TVA à payer à l’État est donc de 200€ – 50€ = 150€. Enfin, la charge de TVA incombe au client final et non à l’architecte. La TVA n’est pas une charge

Dans la mesure où le compte de profits et pertes d’une société est libellé au montant hors TVA, la TVA n’a aucune incidence sur les bénéfices ou les pertes de l’entreprise. Le paiement de la TVA ne réduit pas les bénéfices ou les pertes de l’entreprise. Par conséquent, la TVA n’a qu’un impact sur les flux de trésorerie de l’entreprise.

Fonctionnement de la TVA : Débit VS Recettes

Une fois que le montant de la TVA est déterminé, il est nécessaire de savoir quand il doit être retourné à l’Etat ou récupérable. avec elle. Selon la nature de la prestation, la date à choisir est différente. Il existe 2 types de TVA :

A découvrir également : Où trouver un financement pour un projet ?

La TVA sur les services doit être envoie/recouvrée au moment de la collecte ou le versement de ce dernier (TVA sur les recettes) La TVA sur le négoce de biens doit être expédiée/recouvrée au moment de la facturation

(TVA sur les débits) La TVA s’applique en fonction du fournisseur. Si une entreprise vendant des biens achète un service, la TVA sur les reçus s’appliquera car elle dépend du fournisseur que la TVA est appliquée. Nous ne pouvons déduire la TVA sur la facture qu’au moment du paiement. Il est possible pour une société de services d’opter pour la TVA sur les débits. Il est alors nécessaire de l’indiquer avec un relevé sur les factures. Fonctionnement de la TVA : taux de TVA

En France, la TVA est divisée en quatre taux principaux, applicables en fonction de la nature du produit taxé. Nous avons dressé une liste pour comprendre comment fonctionne la TVA.

  • 20% : ce taux standard inclut tous les biens et services en l’absence de dispositions spéciales ;
  • 10% : ce taux réduit concerne les médicaments non standard remboursable (biens), fournitures d’hébergement hôtelier, travail, cependant, dans la location de maisons, ventes à consommer sur place ou à emporter que ce soit pour des produits alimentaires ;
  • 5,5% : ce taux réduit est soumis à l’eau, les produits alimentaires, le bois de chauffage, les livres, les produits agricoles, la fourniture de logements en hôtels, etc. ;
  • 2,1% : cette taxe dite spécifique s’applique à certaines publications de presse (par exemple les services de presse en ligne), ainsi qu’aux médicaments remboursables ou à certains salons.

Fonctionnement de la TVA : Systèmes de communication

Il existe trois méthodes de déclaration de la TVA en France. Vous devez les examiner pour comprendre comment fonctionne la TVA.

Le système normal de TVA réelle

Ce régime s’applique aux entreprises dont le chiffre d’affaires annuel en franchise d’impôt dépasse :

  • 788 000€ pour les entreprises de vente et de fourniture de logements
  • 238.000€ pour activités de prestation de services. Toutefois, il est possible pour une entreprise qui n’a pas dépassé ces seuils de chiffre d’affaires d’opter pour ce régime. Vos déclarations peuvent être mensuelles ou trimestrielles

Le régime simplifié de TVA — RSI

Ce régime s’applique aux entreprises dont le chiffre d’affaires annuel sans impôt est inférieur à :

  • 788 000€ pour la vente et la fourniture de logements
  • 238.000€ pour les activités de prestation de services.

Attention : Ce régime ne s’applique pas aux micro-entreprises

Le système sans TVA

  • 82 800€ pour les activités d’affaires et d’hébergement (hôtels, chambres, maisons de campagne, tourisme meublé) ;
  • 33.200€ pour les services et professions relevant de la BNC et du BIC ;
  • 42.900€ pour les activités réglementées des avocats (ou 17.700€ pour les transactions d’avocats effectuées en dehors de la le respect de votre activité réglementé) ;
  • 42 900€ pour les revenus des artistes interprètes ou exécutants et pour les droits d’auteur collectés par les auteurs qui ont renoncé à la retenue à la source, ou pour des revenus autres que leurs droits payés par les éditeurs (revenus accidentels, par exemple)